Mahrez et Mane absents de la demi-finale de la CAN combinée 11

Mahrez et Mane absents de la demi-finale de la CAN combinée 11
4.6 (92.31%) 13 votes


Maintenant, il ne reste plus que quatre équipes dans le tournoi de la Coupe d'Afrique des Nations 2019 en Égypte. Nous avons élaboré un XI combiné, en considérant uniquement les joueurs ayant fait au moins trois apparitions dans la compétition cet été.

Les équipes algériennes, sénégalaises, tunisiennes et nigériennes regorgent de talent et certains grands noms ne sont pas parvenus à se qualifier, notamment Sadio Mane, Riyad Mahrez et Kalidou Koulibaly. Tous ont attiré l'attention du classement WhoScored lors du tournoi mais manquent de peu une place dans la onzième à cause des performances supérieures des autres.

Gardien de but: (Sénégal) – 7.19 Note

Alfred Gomis a raté les deux premiers matches du Sénégal mais a subi une blessure au gardien de Reims, Edouard Mendy, pour ses trois derniers matches. Le Sénégal n’a pas concédé de but depuis ce temps et Gomis a obtenu un score WhoScored de plus de 7,00 à chaque sortie. Si Mendy se rétablit à temps pour sa demi-finale contre la Tunisie, le manager Aliou Cissé a une grande décision à prendre.

Arrière droit: (Algérie) – Evaluation 7.66

L'arrière latéral Youcef Atal a effectué de belles performances depuis la Ligue 1 à la Coupe d'Afrique des Nations cet été. Il aura sûrement une longue file de prétendants potentiels après sa signature dans un proche avenir. Sa disponibilité est incertaine pour les quatre derniers affrontements entre l’Algérie et le Nigéria après une blessure à l’épaule en quart de finale et son absence serait un coup dur. En fait, un seul joueur a fait plus de tacles et d'interceptions combinées qu'Atal (25) lors de ce tournoi.

Défenseur central (Algérie) – 7.27

La victoire de l’Algérie en quart de finale face aux Côte d’Ivoire lors des tirs au but a été le seul match qu’ils n’aient pas gagné en l'espace du temps réglementaire de cet été. Djamel Benlamri a joué un rôle clé dans la résolution défensive en Egypte. L'Algérie n'a concédé qu'un seul but en quatre matches. Le joueur de 29 ans s’est montré particulièrement efficace pour alléger la pression sur l’objectif de son équipe; gagner plus de fautes par match (3.5) que tout autre défenseur.

Défenseur central (Nigeria) – 7.65

Le défenseur de Chelsea, Kenneth Omeruo, est le défenseur central le plus noté par WhoScored lors du tournoi de la Coupe d'Afrique des Nations cet été. Âgé de 25 ans, qui est maintenant le joueur le plus ancien à Stamford Bridge, il espère enfin avoir une place à Stamford Bridge la saison prochaine. Il n'a fait aucun mal à sa réputation cet été avec une série de performances accrocheuses pour le Nigeria. Il est à égalité en quatrième position pour les tacles et les interceptions combinées (25) du tournoi et a également joué une main directe dans deux buts en quatre apparitions.

Arrière gauche: (Nigeria) – 7.26

Ola Aina aurait pu être l’équipier de Kenneth Omeruo au niveau des clubs cet été, mais Torino n’a pas décidé de faire son emprunt auprès de Chelsea à la veille du tournoi. Le joueur de 22 ans a enregistré une passe décisive lors de quatre matches de la Coupe d'Afrique des Nations, avec une moyenne de 2 plaqués et 2,8 interceptions par match.

Milieu central: (Algérie) – note 7.17

Le milieu de terrain d'Empoli est au cœur d'une lutte acharnée entre quelques géants de la Serie A en Italie, mais le joueur de 21 ans n'a pas laissé parler de son avenir avant la Coupe d'Afrique des Nations. cet été. Bennacer a inscrit deux passes décisives en cinq apparitions avec l'Algérie et affiche un taux de réussite du dribble impressionnant (72,7%).

Milieu de terrain central: (Nigeria) – 7.12 Note

En dépit de s’affirmer comme l’un des jeunes milieux de terrain les plus prometteurs de la Premier League et de continuer à faire bonne figure dans ce tournoi pour le Nigeria, Leicester n’a pas été contraint de repousser la concurrence de ses rivaux pour sa signature cet été. Sans surprise, Ndidi se classe très haut pour les tacles et les interceptions combinées, à égalité avec Atal (25) et derrière Wonlo Coulibaly (28).

Milieu de terrain central: (Nigeria) – 7.19 Note

Peter Etebo a peut-être joué dans les pensées de quelques clubs cet été, puisqu'il est actuellement le milieu de terrain le plus noté par WhoScored à la Coupe d'Afrique des nations. Le joueur de 23 ans a imposé de manière impressionnante la possession du ballon au tiers médian (28) et a attaqué le troisième (neuf) fois plus que tout autre joueur du tournoi. Aux côtés de Ndidi, le Nigéria a développé une ligne de milieu de terrain difficile à décomposer.

Aile droite: (Sénégal) – cote 7.85

C’est Ismaila Sarr et non pas la star, Sadio Mane, qui a le plus attiré l’attention du Sénégal lors de la Coupe d'Afrique des Nations 2019. Quatre pénalités ont été manquées lors du tournoi de cet été en temps normal et Mane est responsable de deux de celles-ci. Au lieu de cela, Sarr a été un pilier de la cohérence dans ses trois apparitions. L’objectif de Watford a marqué un but dans cette période et compte en moyenne 3,8 dribbles par match. De plus, le joueur de 21 ans enregistre 3,1 fois une faute par match et gère 2,4 lancers par match.

Attaquant: (Tunisie) – 7.32 Note

Le capitaine tunisien Wahbi Khazri est le seul représentant de son pays dans ce XI mieux noté. Le joueur de 28 ans porte le poids d’une nation sur ses épaules avant le dernier affrontement contre le Sénégal, après avoir remporté le tournoi en 2004. Khazri a joué une main directe dans deux buts en cinq apparitions et une moyenne de 3,5 lancers et 3.1 passes de clé par match. De plus, seul un joueur a créé plus d'occasions de buts marqués que Khazri (trois).

Aile gauche: (Algérie) – 7.73

Manchester City Riyad Mahrez a impressionné pour l'Algérie cet été, mais Youcef Belaili, 27 ans, a été son paquet surprise sur le flanc opposé. Belaili a marqué deux fois en quatre apparitions et en moyenne 2 passes décisives et 2 dribbles par match, ainsi que gagner 3,5 fautes par match. Non seulement cela, mais Belaili n'a pas fui ses responsabilités défensives, avec une moyenne de 2,0 plaqués par match.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *