5 défaites européennes humiliantes des clubs écossais

5 défaites européennes humiliantes des clubs écossais
4.8 (95.63%) 32 votes


Le football écossais a subi sa dernière humiliation sur la scène européenne jeudi soir lorsque Kilmarnock est sorti de l’Europa League au profit des travailleurs à temps partiel gallois Connah’s Quay Nomads.

Les joueurs d’Angelo Alessio avaient une avance de 2-1 depuis le match aller mais se sont écroulés 2-0 à Rugby Park, leur première participation en compétition de l’UEFA depuis 2001 s’étant terminée en désastre.

PA examine ici cinq autres résultats qui ont provoqué la honte pour le pays.

Celtic v Artmedia Bratislava – Deuxième tour de qualification de la Ligue des Champions 2005/06

Shaun Maloney du Celtic montre son abaissement alors que le Celtic s’écrase contre Artmedia Bratislava (Steve Welsh / PA)

Le règne de Parkhead de Gordon Strachan n’aurait pas pu prendre un début de pire, les Hoops ayant été battus 5-0 dans la capitale slovaque. Le score de Juraj Halenar avait scellé le pire résultat du club depuis la marque de six buts ratés par Kilmarnock en 1963. Les hommes de Strachan ont tout jeté sur Artmedia, à Glasgow. Ne comptez que quatre buts alors qu’ils ont chuté 5-4 au total.

Falkirk v FC Vaduz – Deuxième tour de qualification de l'Europa League 2009/10

Ryan Flynn (à gauche) de Falkirk a marqué le premier but européen des Bairns, mais ce n’était pas suffisant de voir le FC Vaduz (Danny Lawson / PA)

Falkirk avait attendu 55 ans pour se qualifier pour la compétition continentale et a finalement eu sa chance après avoir terminé finaliste de la Coupe d'Écosse. Cependant, c’était une introduction cauchemardesque pour les Bairns, car les joueurs d’Eddie May sont tombés à plat dès le premier obstacle après avoir rencontré une équipe forcée de jouer dans la ligue suisse parce que leur Lichtenstein natal n’a pas sa propre configuration. Ryan Flynn a inscrit le premier but historique du club en Europe, mais ce dernier a été éliminé au match retour. Vaduz s’est imposé 2-0 au classement général.

Aberdeen v Sigma Olomouc – Troisième tour de qualification de l'Europa League 2009/10

Aberdeen a été vu par Sigma Olomouc (David Cheskin / PA)

En tant que membre des Greats de Göteborg, Mark McGhee a joué un rôle dans le plus grand triomphe des Dons avec son succès en finale de la Coupe des vainqueurs de coupe en 1983 contre le Real Madrid. Mais son premier match en tant que patron des Reds s'est soldé par une humiliation alors que leurs visiteurs tchèques se sont soulevés à Pittodrie avec une victoire de 5-1. Aberdeen a encore chuté au match retour, battant 3-0 cette fois-ci, dépassant ainsi son pire résultat européen – le total 5-0 obtenu par le futur champion d’Europe de Liverpool en 1981.

Hibs v Malmo – Deuxième tour de qualification de l'Europa League 2013/14

Hibernian a été le premier club britannique à jouer dans la compétition européenne après avoir défilé jusqu'à la demi-finale de la Coupe d'Europe inaugurale en 1955, mais sa fière histoire s'est encore détériorée 58 ans plus tard, après avoir été humiliés 9-0 au total. par les Suédois. Une campagne qui finirait par se terminer par une relégation a commencé tout aussi péniblement alors que Malmo poursuivait sa victoire à domicile de deux buts en écrasant 7-0 l'équipe de Pat Fenlon devant 16 000 spectateurs choqués par la route de Pâques.

Rangers v Progres Neiderkorn – Premier tour de qualification de l'Europa League 2017/18

Pedro Caixinha a dépensé 8 millions d'euros alors qu'il cherchait à préparer le Gers pour sa première aventure européenne en six ans, mais cela ne suffisait pas pour garantir un passage en toute sécurité au-delà des ménés Neiderkorn du Luxembourg. Kenny Miller a certes donné une légère avance au Light Blues au match aller après une violente dispute entre Ibrox, mais la catastrophe a frappé le Grand-Duché alors que Progres gagnait 2-0 pour sceller ce qui pour beaucoup est le pire résultat de l’histoire des Rangers. Inutile de dire que Caixinha n'a pas duré beaucoup plus longtemps.

Restez à jour avec les dernières nouvelles, les potins et les histoires de football en nous suivant

Mots clés:
,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,