Nikita Parris ne ressent pas la pression qui la sépare de ses débuts en Coupe du Monde Féminine

Nikita Parris ne ressent pas la pression qui la sépare de ses débuts en Coupe du Monde Féminine
4.5 (90.56%) 36 votes


Nikita Parris affirme ne pas ressentir de pression, mais admet qu’il est impossible de savoir comment elle se sentira lors de ses débuts en Coupe du Monde Féminine.

La première participation de Parris à la Coupe du Monde senior devrait avoir lieu dimanche lorsque les Lionnes ouvriront leur campagne de France 2019 en affrontant l’Écosse à Nice.

Âgé de 25 ans, il a été le meilleur buteur de l’Angleterre en qualifications avec six buts et a inscrit 19 buts en Super League féminine pour Manchester City la saison dernière.

Il a été annoncé en mai qu'elle rejoindrait Lyon, l'une des grandes puissances françaises, et quand on lui a demandé si elle sentait plus de pression qu'avant le déménagement, Parris a déclaré: «Pour être honnête avec vous, je ne ressens pas de pression.

«Honnêtement, je ne le fais pas, parce que pour moi, c’est juste un autre match de football, 11 joueurs, un terrain en herbe.

Peu importe mon équipe, c’est important de gagner le match et je suis compétitif comme tout le monde. Donc, je veux gagner chaque match, qu’il s’agisse d’un match de dimanche, d’un tournoi à cinq ou d’une qualification pour la Coupe du Monde. ”

Puis elle lui a demandé si elle avait déjà ressenti de la nervosité. Parris – la meilleure buteuse de tous les temps du WSL – a déclaré: «Pas vraiment. Je ne dirais pas les nerfs.

“Évidemment, tout le monde a un peu d'appréhension de ce que le jeu peut apporter.

«Mais au final, je n’ai jamais participé à une Coupe du monde, alors je ne sais pas ce que ça va donner.

“Donc, pour moi, c’est juste un autre match de football, jusqu’à ce que je sors dans l’atmosphère. De toute évidence (avec) les fans et les foules plus nombreuses, je ne saurai pas ce que je ressens avant d’être sorti et de jouer.

«Espérons que ce n’est pas une réaction négative, mais je ne peux pas vous dire ce que ça va être tant que je ne serai pas là.

«Mais j'aurai avec moi des coéquipiers (telles que) Jill Scott, Toni Duggan, tous ces gens qui ont déjà participé à des Coupes du monde et qui nous ont donné des conférences de motivation, ils nous ont raconté leurs expériences et c'est important ils le font pour nous car environ 40 à 45% de l'équipe n'ont jamais participé à une Coupe du monde.

"Il est très important que nous entendions parler de ces expériences et voyons comment cela se passe."

Parris décrit le camp d’Angleterre comme un "environnement détendu" et dit qu’elle est le farceur en chef – le patron Phil Neville ayant été le destinataire quand elle a mis du sel dans son thé.

Concernant les temps morts depuis que l'équipe a atterri en France mardi, Parris a déclaré: «Nous avons un projecteur dans la salle de médecine et nous regardons Netflix ensemble.

«Pour être honnête avec vous, si c’est moi, je joue à cogner dans le couloir et je déconne, parce que c’est juste moi.

«Je dirais que 85% des joueurs regardent Love Island, mais ce n’est pas le cas. Quand ils regardent Love Island, je leur pose problème.

«Je suis celui qui se moque toujours. Pour être honnête, Rach Daly et Millie Bright sont également présents, ainsi que Jill Scott. Mais c’est moi qui initie probablement tout et puis tout le monde me tire dessus.

«J’ai fait des blagues à Phil, mais pas beaucoup, je veux essayer de garder ma place dans l’équipe!

«Une chose que j’ai faite est de mettre du sel dans son thé au lieu de sucre. Il savait que c'était moi!

«C’est un environnement tellement détendu. Nous sommes comme une famille parce que vous passez beaucoup de temps ensemble, en particulier dans les tournois.

«Vous faites tout le travail et quand nous allons sur le terrain d’entraînement, nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir, mais quand nous serons de retour à l’hôtel, nous devons nous détendre.

"Parfois, tout le monde veut quitter le football, on essaie de faire quelque chose de différent, et pour moi c'est une blague."

Restez à jour avec les dernières nouvelles, les potins et les histoires de football en nous suivant

Mots clés:
,,,,,,,,,,,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *