Liverpool élimine la fatigue pour battre le record du club contre Southampton

Liverpool élimine la fatigue pour battre le record du club contre Southampton
4.7 (94.29%) 28 votes


Liverpool a présenté son bilan d'une semaine complète en Turquie, inscrivant un record de club, pour une 11e victoire consécutive en Premier League avec une victoire de 2-1 à Southampton.

Les buts de Sadio Mane et de Roberto Firmino ont maintenu leur impressionnante fiche nationale puisqu'ils ont remporté chaque match depuis le derby du Merseyside le 3 mars et sont invaincus sur 19 au total.

Cette victoire doit être aussi agréable que toute autre pour Jurgen Klopp, étant donné que son équipe n’a pas atterri dans ce pays avant jeudi matin à 4 heures du matin, après leur victoire en tirs au but en Super Coupe contre Chelsea à Istanbul mercredi soir.

Southampton leur a causé une foule de problèmes, car la fatigue semblait être un problème, mais le brillant but de Mane leur donnait une avance à la mi-temps et la deuxième mi-temps était une attaque offensive qui aurait dû rapporter plus que les efforts de Firmino.

Le fait qu'il n'y avait pas d'autres buts signifiait qu'à la fin Liverpool restait accroché dans les 10 dernières minutes après le but de Danny Ings contre son ancien club pour réduire le déficit.

Les Saints, qui ont été battus lors de la journée d'ouverture à Burnley, seront en mesure de remporter beaucoup de points positifs, même s'ils ont encore une idée de ce qui se passerait si, après Ings, avait raté une occasion en or d'égaliser.

Ils ont dû se frotter les mains quand ils ont vu le programme de Liverpool et se préparer pour le match, dominé par une blessure au gardien Adrian, le gardien des Reds.

L’Espagnol s’est blessé à la cheville quand un envahisseur de terrain l'a envahi lors des célébrations d'après-match en Turquie et que Liverpool s'apprêtait à affronter Andy Lonergan, un compagnon de 35 ans qui avait joué pour Rochdale en mars.

Heureusement, Adrian, qui avait été le héros d'Istanbul, a été déclaré apte à la course et a produit quelques exploits supplémentaires à la 20e minute pour empêcher Southampton de prendre l'avantage.

Les Saints, qui ont infligé trois défaites à Klopp lors de son séjour à Anfield, ont battu Liverpool sous la pression de Liverpool-ed, ce qui a déstabilisé la ligne arrière et les a menés dans les filets.

Et c’est de l’un d’eux que Maya Yoshida aurait dû ouvrir le score, mais sa tête de l’intérieur du terrain de six mètres allait directement à Adrian, qui a instinctivement levé la main pour réaliser un bel arrêt.

Southampton a continué à améliorer ses visiteurs et à créer une autre belle chance sept minutes avant la pause, alors que Che Adams a trouvé une place entre les deux défenseurs centraux, mais a placé sa tête libre sur le centre de Oriol Romeu par-dessus la barre transversale.

Il y avait un sens que ces ratés pourraient être coûteux et donc cela s'est avéré lors de la pause de la première demie puisque quelques passes réussies ont fini par laisser Mane à l'intérieur de la surface. Il s'est créé un espace pour lui-même et a ensuite réussi un effort délicieux dans le coin supérieur.

Les hommes de Klopp ont eu la chance d’être en tête à la mi-temps, mais ils auraient dû être à la maison et rincés à l’heure. Ils ont retrouvé leur rythme d’attaque au début de la deuxième demie et ont raté de grosses occasions.

Tout d'abord, James Milner a lancé un effort juste à côté, puis Mohamed Salah, hors du feu, s'est cassé le piège du hors-jeu et a été refusé par les pieds d'Angus Dunn.

Firmino était le parti le plus coupable, cependant, quand il a raté la distance depuis un autre centre de Mane.

Le Brésilien a rattrapé ce manque à la 71e minute, alors que Liverpool semblait avoir tué le match lorsqu'il avait tiré dans le coin inférieur en reprenant le centre de la surface.

Southampton a poursuivi ses efforts et ce dur labeur leur a permis de gagner une bouée de sauvetage à la 83e minute.

Ings pourchassait un passback et le stock élevé d’Adrian tombait quand il tentait le ballon, permettant à l’attaquant de Southampton de clôturer son tir et de l’envoyer au fond des filets.

Ings aurait dû infliger l'ultime pénalité à son ancien camp trois minutes plus tard, mais il ne parvenait pas à établir un lien approprié à six mètres et son tir passait douloureusement à l'écart alors que les Reds tenaient bon.

Restez à jour avec les dernières nouvelles, les potins et les histoires de football en nous suivant

Mots clés:
,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *