Les gardiens n’ont aucune chance avec les nouvelles règles de pénalité, exaspère l’Ecosse de Crichton

Les gardiens n’ont aucune chance avec les nouvelles règles de pénalité, exaspère l’Ecosse de Crichton
4.8 (96%) 10 votes


Le milieu de terrain écossais, Leanne Crichton, estime que les gardiens de but n'ont aucune chance de gagner des pénalités en vertu des nouvelles règles de la FIFA, ce qui a contribué à leur sortie spectaculaire de la Coupe du monde.

Les Ecossais ont été éliminés de manière controversée après avoir concédé leur retard sur un tir au but remporté deux fois lors du match nul de mercredi contre l’Argentine.

Suite à l’intervention de l’arbitre assistant vidéo, la gardienne de l’Ecosse, Lee Alexander, a été sanctionnée pour avoir quitté sa ligne quand elle a sauvé la tentative initiale de Florencia Bonsegundo.

Lee Alexander sauvé le penalty initial de Florencia Bonsegundo (Richard Sellers / PA)

Les nouvelles lois introduites avant le tournoi exigent que les gardiens aient au moins un pied sur la ligne de but lorsqu'une pénalité est infligée et qu'ils sont rigoureusement appliqués en France par le VAR.

"Je ne connais aucun gardien au monde capable de réduire les pénalités avec les nouvelles règles", a déclaré Crichton à BBC Sport.

«Je pense que Lee a fait des efforts fantastiques pour sauver le premier penalty. C'est très difficile. C’est une tâche difficile à prendre pour nous. "

L’incident impliquant Alexander intervient deux jours après que le Nigérian Chiamaka Nnadozie ait été sanctionné pour une infraction similaire lors de la défaite 1-0 face à la France.

La milieu de terrain argentine Bonsegundo n'a commis aucune erreur lors de sa deuxième tentative, creusant à la maison à la quatrième minute de temps additionnel, alors que l'Écosse a rendu une avance de trois buts pour terminer en dernière position du groupe D avec un point solitaire après trois matches.

Les débutants en Coupe du Monde avaient besoin d’une victoire à Paris pour se donner l’espoir de se qualifier pour les huitièmes de finale en tant que l’une des meilleures équipes en troisième position après les défaites contre l’Angleterre et le Japon.

A 20 minutes de la fin, ils se dirigeaient vers la victoire grâce aux buts de Kim Little, Jen Beattie et Erin Cuthbert.

Mais Milagros Menendez a réduit le déficit, avant un but pour Alexander, et le correcteur contentieux de Bonsegundo a renvoyé l'équipe de Shelley Kerr à la maison.

L’entraîneur-chef Kerr tentait de changer de place lorsque le coup-franc a été accordé pour la faute de Sophie Howard sur Aldana Cometti.

Le joueur de Glasgow City, Crichton, a estimé que les performances des officiels du match privaient l’Écosse d’une victoire vitale au Parc des Princes.

"Je pense que les décisions d'arbitrage tout au long du jeu nous ont probablement coûté le match en termes de trois points", a ajouté le joueur âgé de 31 ans.

«Nous avons bien fait d’aller de l’avant avec trois buts. Je pense que quand nous sommes encore 3-2, nous sommes dans une position confortable pour voir le match terminé.

«Je ne sais pas ce qui s’est passé avec les substitutions. Je ne sais pas comment il n’ya pas de correspondance entre le quatrième officiel et l’arbitre pour indiquer que des joueurs quittent le terrain.

Shelley Kerr a dirigé l’Ecosse lors de sa première Coupe du Monde Féminine (Richard Sellers / PA)

"Nous n'avions pas 11 joueurs sur le terrain au moment où nous avons concédé la pénalité."

Crichton a également admis qu'elle et ses coéquipiers devaient accepter une part de responsabilité quant à leur élimination rapide.

«Je pense que nous devons partager le blâme et les arbitres doivent le faire», a-t-elle déclaré.

"Il ne sert à rien d'avoir deux juges de ligne, un arbitre, une caméra VAR que vous pouvez regarder si vous n'allez pas regarder VAR pour prendre d'autres décisions qui vont décider des matchs."

Restez à jour avec les dernières nouvelles, les potins et les histoires de football en nous suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *