Le trio de Liverpool n'a pas de Tottenham dans les huitièmes de finale de la Ligue des champions

Le trio de Liverpool n'a pas de Tottenham dans les huitièmes de finale de la Ligue des champions
4.3 (86.96%) 23 votes


Alors que Liverpool s’assurait de faire mieux que la saison dernière pour remporter sa sixième Coupe d’Europe, les Reds n’étaient pas la seule équipe à se vanter d’être des stars lors des dernières étapes de la Ligue des champions. L’équipe de Jurgen Klopp est l’un des six membres de notre équipe en phase éliminatoire.

GK: Alisson (Liverpool) – 7,20

Gagnant du trophée de l'homme du match WhoScored.com lors de la finale, les huit sauvegardes produites par Alisson à Madrid ont permis au Brésilien de faire plus que tout autre gardien de but du tournoi. Ses efforts ont également permis de garantir que le butoir des Reds garde une feuille blanche contre ses quatre adversaires de la phase éliminatoire.

RB: Trent Alexander-Arnold (Liverpool) – 7.40

Ayant également joué son rôle dans les quatre matches clairs que Liverpool a tenus en sept matches à élimination directe, ce sont les efforts d’Alexander-Arnold à l’autre bout qui ont fait la différence. Les trois passes décisives de la Ligue des Champions ont été accordées à partir des quarts de finale.

CB: Gerard Pique (Barcelone) – 7.28

Pique était en pleine forme après avoir permis à Barcelone de réaliser quatre matches nuls en six matches à élimination directe et de marquer lors de la victoire 5-1 sur Lyon. L’Espagnol a réalisé 21 combats et interceptions combinées lors de ces deux matches, réalisant plus de 90% de ses passes en quatre.

CB: Virgil van Dijk (Liverpool) – 7,46

Après une campagne de phase de groupes relativement décevante, Van Dijk a semblé s'améliorer à mesure que le tournoi avançait et que les jeux devenaient plus importants. Le Néerlandais a aidé les Reds à garder quatre matches nuls et a marqué des buts à l’extérieur au Bayern Munich et à Porto, enregistrant une nouvelle passe décisive contre le précédent.

LB: Alex Telles (Porto) – 7.07

Le héros vainqueur du match alors que Porto éliminait la Roma en prolongation en huitièmes de finale, Telles a ensuite enregistré sa troisième passe décisive du tournoi lors de la défaite contre Liverpool. Le Brésilien a créé 11 occasions en quatre matches à élimination directe, ainsi que sept plaqués et interceptions chacun.

RW: Lionel Messi (Barcelone) – 8,69

Poursuivant tout son parcours contre toutes les équipes qu'il a affrontées en Ligue des Champions au cours de la saison, Messi a inscrit deux buts lors de rencontres à domicile avec Lyon, Manchester United et Liverpool. Au cours de ses six matches à élimination directe, l'Argentin a réussi 33 tirs, créé 15 occasions et complété 29 dribbles.

CM: Bernardo Silva (Manchester City) – 8,42

Il n’a débuté que trois des quatre matches de barrage de City, mais Silva a brillé de mille feux pour l’équipe de Pep Guardiola à cette époque. Les Portugais ont suivi un but et aidé à Schalke – complétant 95,8% de ses passes contre les Allemands – avec son quatrième but du tournoi lors de la victoire 4-3 sur Tottenham, complétant neuf dribbles en trois apparitions.

CM: Hakim Ziyech (Ajax) – 7.95

N'ayant pas réussi à marquer 25 fois lors des phases de groupes, Ziyech a inscrit un doublé dans les deux manches alors que l'Ajax a éliminé l'ancien champion du Real Madrid et a ajouté son troisième tournoi face à Tottenham. Il a également inscrit une aide à la victoire sur ce dernier ainsi qu’à la victoire de 2-1 sur la Juventus, récoltant 31 lancers, créant 15 occasions et complétant 16 dribbles en six matches à élimination directe.

LW: Raheem Sterling (Manchester City) – 8,23

L’un des deux seuls joueurs de la City à avoir disputé les dix matches de la Ligue des champions, quatre des cinq buts de Sterling ont été inscrits en quatre matches à élimination directe. Refusant un tour du chapeau du VAR contre Tottenham, l'ailier a marqué lors des deux victoires contre Schalke, en plus de récolter une passe décisive lors de la victoire 7-0.

FC: Sergio Aguero (Manchester City) – 7,75

Après seulement deux matches sur six possibles de la phase de groupes, Ageuro l’a fait dans les quatre matches à élimination directe de Manchester City, marquant quatre buts. L’Argentine a réalisé 18 lancers contre Schalke et Tottenham, complétant six dribbles et égarant seulement 11 passes.

CF: Cristiano Ronaldo (Juventus) – 8.06

Avec cinq buts en quatre huitièmes de finale, dont un triplé décisif face à la Juventus qui a compensé un déficit de deux buts au match aller face à l'Atletico, Ronaldo a certainement joué son rôle dans la quête d'une quatrième médaille consécutive de vainqueur. L’Ajax s’est assuré que ce n’était pas le cas, mais les Portugais ont eu 20 lancers et 15 dribbles au moment de la sortie de la Juve en quart de finale.