Le meilleur classement WhoScored XI de la phase de groupes de la CAN

Le meilleur classement WhoScored XI de la phase de groupes de la CAN
4.9 (97.24%) 29 votes


Avant les huitièmes de finale de la Coupe d'Afrique des Nations 2019, voici le meilleur classement XI de WhoScored de la phase des groupes de la compétition, considérant que ceux-ci ont figuré dans au moins deux matchs.

Gardien de but: (Egypte) – 7.59 rating

L'Égypte a navigué dans son groupe avec trois victoires sur trois sans encaisser le moindre but. Le gardien Mohamed El-Shenawy a obtenu un score WhoScored supérieur à 7,00 à chaque match, terminant même le groupe avec une performance de l'homme du match contre l'Ouganda. Il a effectué 10 arrêts lors de ces trois matches.

Arrière gauche: (Egypte) – 7.37

Ayman Ashraf a non seulement joué un rôle clé pour l'Egypte à l'arrière, puisqu'elle a gardé trois feuilles blanches d'affilée, mais le joueur de 28 ans était également important pour l'avenir. L'arrière gauche d'Al Ahly a enregistré deux passes décisives en trois matches.

Défenseur central (Maroc) – 7.71

Le Maroc a également progressé vers les huitièmes de finale avec trois victoires sur trois, bien que ce soit sa résilience défensive qui ait le plus plu à ses performances. Ils ont remporté les trois matches 1-0, Romains Saiss des As des Wolves étant le choix du peloton à l'arrière. Saiss a récolté une note WhoScored d’environ 7,50 lors des trois matches et a été l’homme du match WhoScored dans sa victoire contre la Namibie.

Arrière droit: (Egypte) – 7.49 Note

Le capitaine égyptien Ahmed El Mohamady est remarquablement l’un des meilleurs buteurs de la compétition de cet été avec deux buts en trois matches, autant qu’il a réussi à disputer 41 sélections en championnat pour Aston Villa la saison dernière. L’arrière droit, âgé de 31 ans, a pris part aux deux derniers matches de groupe de l’Égypte et était l’homme du match WhoScored contre la RD Congo.

Aile gauche: (Egypte) – cote 7.84

Mohamed Salah devait faire la une des journaux égyptiens, mais Trezeguet était en fait la vedette des phases de groupes pour les hôtes. Le joueur de 24 ans a joué une main directe dans deux buts en trois apparitions (un but, une aide) et a réalisé le plus grand nombre de dribbles à la compétition (12). Trezeguet réalise également une moyenne de 2 passes décisives et de 2 lancers par match.

Milieu de terrain central: (Mali) – 7.63

Adama Traoré II a marqué deux buts en deux matches pour le Mali lors de la phase de groupes. Ces deux buts ont été marqués lors de la victoire 4-1 du Mali sur la Mauritanie. Le joueur de 24 ans a en moyenne plus de passes décisives pour 90 joueurs que n’importe quel autre joueur pour avoir débuté au moins un match à la compétition de cet été (5.8).

Milieu de terrain central: (Mali) – classement 8.05

Diadie Samassekou, à l'instar de son coéquipier du Mali, Adama Traoré II, a également joué un rôle direct dans deux buts en deux départs (un but, une aide). Le joueur de 23 ans a marqué ou assisté à chacune de ses apparitions et a été l'homme du match WhoScored lors de son match nul 1-1 contre la Tunisie. Bien qu'il n'ait disputé que deux matches en phase de groupes, il a effectué plus d'interceptions que tout autre joueur de la compétition (10).

Aile droite: (Sénégal) – classement 8.55

Ismaila Sarr a terminé la phase de groupes en tant que joueur ayant obtenu le plus haut classement WhoScored de la compétition. L'ailier sénégalais a marqué un but en deux apparitions et a accumulé en moyenne plus de dribbles par match que tout autre joueur (5.5). Sarr, 21 ans, a également été victime de 3,5 fautes par match et de 2,5 tirs par match.

Attaquant: (Ghana) – 7.75

Jordan Ayew a marqué plus de buts en trois matches à la Coupe d'Afrique des Nations 2019 (2) qu'il n'en a réussi en 20 matches de championnat pour Crystal Palace la saison dernière (1). Le joueur de 27 ans a marqué lors de l’ouverture de leur groupe contre le Bénin et de leur dernier match contre la Guinée-Bissau. De plus, aucun joueur n'a été victime d'une faute plus de fois qu'Ayew (13) en phase de groupes.

Attaquant: (Ghana) – 7.37 Note

Jordan Ayew est associé à l'avant du XI avec son frère André, qui a marqué un but en trois apparitions. L'attaquant de 29 ans réalise une moyenne impressionnante de 2,7 plaqués et de 1,3 interceptions par match lors du tournoi, tout en gérant deux tirs et une passe décisive par match.