L'Algérie mène la course dans l'équipe de la CAN de la CAN

L'Algérie mène la course dans l'équipe de la CAN de la CAN
4.2 (84.85%) 33 votes


Gardien de but: Mouez Hassen (Tunisie) – Note de 7.99

La Tunisie a semblé bouleversée dans sa progression vers le prochain tour de la CAN 2019 après avoir éliminé les poids lourds Ghana de la compétition aux tirs au but lors de la dernière étape. Mouez Hassen n'a peut-être pas joué dans la fusillade. L'entraîneur-chef Alain Giresse a emboîté le pas de Louis van Gaal lors de la Coupe du monde 2014 en retirant le joueur âgé de 24 ans de la prolongation, mais le jeune coup de feu était impérieux entre les bâtons alors qu'il réalisait six arrêts et une réclamation réussie pour s'assurer que le match soit sanctionné par une pénalité, ce qui lui a valu d'obtenir une note de 7,99 par WhoScored.

Arrière droit: Youcef Atal (Algérie) – note 8.87

L'Algérie s'est qualifiée pour le tour suivant du tournoi alors qu'elle s'est imposée 3-0 contre la Guinée dimanche soir et que les Renards du désert dominent ce onzième avec quatre joueurs. Le joueur du tour Youcef Atal est le premier représentant algérien à avoir obtenu le meilleur score après son match du week-end avec son classement WhoScored (8.87) meilleur que tout autre joueur des 16es de finale. Atal a fourni une aide à la victoire. , qui vient de sa seule passe, alors que six dégagements, trois plaqués, trois interceptions et trois dribbles réussis ont couronné une belle performance.

Milieu arrière: Pascal Razakanantenaina (Madagascar) – 8.53 classement

Pascal Razakanantenaina a enregistré sa meilleure performance à AFCON 2019 à ce jour, obtenant une note WhoScored de 8,53 grâce à la victoire de tirs au but face à la RD Congo par Madagascar. Le joueur de 32 ans était solide dans les airs puisqu'il a remporté huit duels aériens en 120 minutes, tandis que six dégagements, six plaqués et trois interceptions sont des retours remarquables puisque la performance de Razakanantenaina lui a valu une place dans le meilleur XI de la ronde.

Défenseur central: Chancel Mbemba (RD Congo) – 8.52

Le partenaire de Razakanantenaina au cœur de la défense est Chancel Mbemba, de la RDC. La République Démocratique du Congo a peut-être perdu la compétition, mais le but du défenseur central du FC Porto a été trop serré pour permettre à l’équipe de prendre une avance supplémentaire pour donner à son équipe une chance de progresser. Son but est venu de l'un des quatre lancers de la rencontre avec Madagascar, alors que cinq duels aériens ont été remportés, sept dégagements, quatre interceptions et trois plaqués ont donné un score WhoScored de 8,52.

Arrière gauche: Ngonda Muzinga (RD Congo) – 7.83

Mbemba n’est pas le seul représentant de la RD Congo à avoir obtenu la note de notre XI mieux classé parmi les 16 meilleurs de l’AFCON 2019, Ngonda Muzinga terminant la défense. L’arrière gauche a fourni l’assistance au but de Cedric Bakambu après 21 minutes de la rencontre avec Madagascar, l’un des trois passes décisives du match. Il a bien progressé après trois dribbles en 120 minutes pour contribuer à l’évaluation de 7,83 par WhoScored.

Milieu droit: Riyad Mahrez (Algérie) – note 8.17

Rihad Mahrez a marqué au début de la deuxième moitié de la victoire 3-0 de l'Algérie sur la Guinée, confirmant ainsi sa place au prochain tour de la CAN 2019. L'un des favoris du tournoi, Mahrez s'est préparé pour sa difficile rencontre avec la Côte d'Ivoire avec une solide performance. pour l'Algérie, il a obtenu un score WhoScored de 8,17 dans la victoire. Le but de la star de Manchester City était de l’un des deux lancers, alors que deux dribbles réussis, deux interceptions et un plaqué ont couronné une solide sortie.

Milieu de terrain central: Ismael Bennacer (Algérie) – 8.15

Ismael Bennacer a apporté l’aide au but susmentionné de Mahrez contre la Guinée, ce qui lui a valu sa seule passe décisive lors de la victoire 3-0. Sur le ballon, le milieu de terrain en demande était impressionnant: il a réussi sept dribbles dans la victoire complète et a facilement trouvé un coéquipier, obtenant un taux de réussite de 86,4%, ces retours remarquables contribuant à une note de WhoScored de 8,15.

Milieu de terrain central: Mubarak Wakaso (Ghana) – note 7.93

Comme la RD Congo avant eux, le Ghana s'est retiré de la compétition à la 16e de la dernière étape aux tirs au but, mais la performance de Mubarak Wakaso leur a donné une chance de se faire assurer une place en quart de finale. Âgé de 28 ans, il a effectué une performance de combat au milieu du parc alors qu'il a réussi deux plaqués. Wakaso a lui aussi bien joué puisqu'il a complété deux dribbles et effectué quatre passes décisives. En inscrivant son penalty dans la défaite en tirs de barrage, il a ramené le score de 7,93 de WhoScored contre la Tunisie.

Milieu gauche: Youcef Belaïli (Algérie) – Évaluation 8.04

Le contingent algérien est complété par l'ailier Youcef Belaïli, qui a obtenu le score WhoScored de 8,04 contre la Guinée. Le joueur de 27 ans a inscrit son deuxième but dans la CAN en 2019 pour permettre à l'Algérie de remporter la victoire dimanche, touchant l'arrière du but avec son seul tir du week-end. Trois dribbles, deux passes décisives et un tacle l’ont aidé à gagner sa place dans ce XI.

Attaquant: Taha Khenissi (Tunisie) – 8.06 Note

Taha Khenissi est la deuxième joueuse tunisienne à figurer dans le meilleur onz des 16 dernières places. Elle a ensuite mis les Eagles de Carthage en tête avec 15 minutes de la fin du temps réglementaire et il a dû penser qu'il avait choisi le vainqueur. pour Rami Bedoui, le joueur qui a remplacé Khenissi dans le temps additionnel, marquer un but. Pas moins, le joueur de 27 ans a inscrit son premier but du tournoi lors de la victoire de lundi en tirs de barrage, avec sept tirs, et s’est montré efficace en dehors du ballon en réalisant deux plaqués pour obtenir une note de 8.06 sur WhoScored.

Attaquant: Odion Ighalo (Nigeria) – 8.69 évaluation

Sans doute le meilleur match du tournoi à ce jour, le Nigéria s’est assuré une place en quart de finale avec une victoire de 3-2 contre le Cameroun, samedi. Odion Ighalo était en pleine forme dans la victoire puisqu'il avait une main directe dans les trois buts du Nigéria, inscrivant deux buts et un aide, ceux-ci provenant de retours respectifs de quatre tirs et de deux passes décisives. Ighalo a également contribué à perturber le courant camerounais, qui a commis cinq fautes et en a tiré une qui lui a valu un score WhoScored de 8,69.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *