10 jeunes de la Coupe d'Afrique des Nations à suivre cet été

10 jeunes de la Coupe d'Afrique des Nations à suivre cet été
5 (99.23%) 26 votes


Avec le coup d'envoi de la Coupe d'Afrique des Nations 2019 en Egypte vendredi soir, nous avons identifié dix jeunes (âgés de 23 ans et moins) provenant de dix nations différentes qu'il valait la peine de surveiller lors du tournoi de cet été.

Henry Onyekuru (Nigéria)

Ahmed Musa et Odion Ighalo pourraient bien commencer le tournoi en tant que premier choix des Nigérians, mais tous deux savent qu'Onyekuru leur soufflera le cou. Le joueur de 22 ans a terminé la saison en forme, prêté par Everton à Galatasaray, marquant 14 buts pour les champions de Super Lig, dont le vainqueur du match contre Istanbul Basaksehir.

Amadou Diawara (Guinée)

Formant un jeune trio de milieu de terrain central impressionnant avec Many Camara (Olympiakos) et Naby Keita (Liverpool), Diawara est le plus jeune des trois joueurs à 21 ans, mais la tête composée est bien au centre. Après avoir été à Napoli avant une blessure musculaire en mars, sa condition physique sera cruciale étant donné les points d'interrogation similaires à propos de la participation de Keita, qui s'est vanté d'avoir obtenu la troisième meilleure passe en Serie A la saison dernière (92,8%).

Noussair Mazraoui (Maroc)

Si Achraaf Hakimi est peut-être le plus jeune des deux, Mazraoui est plus récent sur la scène internationale qu’il n’a fait ses débuts que depuis la Coupe du monde. En fait, la saison dernière, le latéral droit avait fait une percée dans le football senior et il en a fait l’impression. Il a débuté avec 26 matches de championnat pour Ajax en route vers le titre Eredivisie et dix autres en Ligue des champions avant de s’écrouler en demi-finale. Seuls Sergio Busquets et Allan ont réussi plus de plaqués lors du tournoi de la saison dernière (37).

Krepin Diatta (Sénégal)

Les favoris du pré-tournoi étant donné la présence de Kalidou Koulibaly et de Sadio Mane en particulier, Diatta sera un inconnu pour la plupart mais pourrait avoir un rôle à jouer cet été. Le polyvalent de 20 ans a été repris par le Club Bruges en janvier de l’année dernière après avoir marqué dix buts en 22 matches en tant que joueur âgé de 18 ans avec Sarpsborg en Norvège. Il a aidé sept joueurs et pourrait jouer dans un milieu de terrain. ou avant trois.

Ismael Bennacer (Algérie)

Après avoir attiré l'attention en Serie A avec Empoli la saison dernière, la relégation du club impliquera que beaucoup se tournent vers Bennacer cet été, y compris peut-être l'ancien employeur, Arsenal. Dans une équipe qui revendique des options d'attaque enviables, le joueur de 21 ans pourrait jouer un rôle crucial dans la protection de la défense (2,9 plaqués pour 90 la saison dernière), mais aussi passer à l'attaque, affichant un taux de réussite exceptionnel de 77,6%.

Maxwel Cornet (Côte d'Ivoire)

Si la Côte d’Ivoire ne manque pas d’options offensives, Cornet espère que sa forme de fin de saison lui permettra d’impressionner cet été, que ce soit de loin ou de milieu. L'attaquant lyonnais n'a débuté que 12 des 27 matches de Ligue 1 la saison dernière, mais a clôturé la saison avec six buts et trois passes décisives à ses quatre derniers départs, marquant la moyenne d'une main directe dans un but toutes les 99,4 minutes.

Lebo Mothiba (Afrique du Sud)

Un autre attaquant français dont le temps de jeu était limité, Mothiba a inscrit dix buts au total en Ligue 1 après avoir déménagé de Lille à Strasbourg au début de la saison. Ces frappes ne sont venues que de 21 départs et 27 lancers, ce qui correspond à un taux de conversion exceptionnel de 27,7%. Le record de 23 ans depuis ses débuts internationaux en mars dernier est tout aussi impressionnant, marquant un but pour quatre de ses sept sélections.

Gelson Dala (Angola)

Ayant débuté il y a quatre ans à l'âge de 18 ans, Gelson a déjà amassé 22 sélections pour l'Angola et affiche un taux de buts d'un but à chaque match. Les vainqueurs du groupe en qualifications L’équipe de Srdjan Vasiljevic visera à prendre le meilleur sur des groupes comme la Tunisie et le Mali dans un groupe compétitif afin que la star de Rio Ave ait un rôle important à jouer. L’athlète de 22 ans a généralement joué un rôle de soutien auprès de l’attaquant de la Liga NOS la saison dernière. Il a marqué huit buts en un peu plus de 1000 minutes d’action, soit une moyenne de 3 tirs par minute.

Amadou Haidara (Mali)

Après avoir joué pour Salzburg en Europa League notamment au cours des 18 mois précédents, RB Leipzig a pris l'avantage en janvier pour Haidara afin de combler le vide laissé par Naby Keita. Le joueur de 21 ans a été intégré dans la première équipe lors de la deuxième moitié de la saison dernière. Il a amorcé quatre des neuf apparitions en Bundesliga à partir de mars, avec une moyenne de 3,1 plaqués, 2,9 tirs et 2,4 dribbles toutes les 90 minutes.

Mama Balde (Guinée-Bissau)

Capable de jouer presque n'importe où sur le terrain, à l'exception du défenseur central, Balde a été la vedette du spectacle prêté à Aves par Sporting au Portugal la saison dernière, marquant huit buts – deux fois plus que tout autre coéquipier – pour assurer la sécurité du club. Âgé de 23 ans, il opérait principalement à partir de la droite, mais sa contribution défensive était également essentiel aux luttes pour la Liga NOS. Il pourrait être cet été même s'il ne fait que ses débuts internationaux plus tôt ce mois-ci.