Une footballeuse accuse un arbitre de l’avoir draguée en plein match

Google Image
Google Image

« C’est sa parole contre la mienne ».

Elena Pavel et son club du Sporting Huelva ne porteront pas l’affaire devant les instances du football espagnol, aucun témoin n’ayant entendu les remarques de l’arbitre à la joueuse roumaine.

Mais juste après la fin du match de première division, perdu 3-2 par son équipe dans des circonstances litigieuses (un penalty refusé, deux expulsions…), l’intéressée a expliqué à la télévision locale que l’arbitre de la rencontre, Santiago Quijada Alcon, lui avait fait des avances.

« Hey, la brunette, allons prendre un café cet après-midi », lui aurait dit l’officiel pendant la rencontre.
– « Contentez-vous de souffler dans votre sifflet », explique-t-elle avoir répondu.

L’arbitre s’est-il vengé de ce râteau en faisant perdre le Sporting Huelva ?

« J’ai arrêté de croire au football et au fairplay », répondait Elena Pavel, dégoûtée, après le match. « Je me sens impuissante et humiliée. Depuis tout le temps que je joue au football, je n’ai jamais été aussi honteuse ».

Etait-ce une vraie proposition ou de la provocation de la part d’un arbitre que les joueuses du Sporting Huelva ont trouvé « arrogant » ? En tout cas, l’affaire ne devrait pas aller plus loin puisque ces propos sont impossibles à prouver.

Lire la suite sur PopNSport