PSG – Sirigu clashé par Black Kent

Google Image
Google Image

Grand fan de foot, Black Kent n’a pas digéré les prestations de Salvatore Sirigu face au Barça avec Paris, la saison dernière en Ligue des Champions.

Le rappeur estime que le principal responsable de cette élimination face aux Catalans après deux défaites, c’est précisément le gardien italien du Paris Saint-Germain. Dans la chanson « 18 mars », premier morceau de son nouvel album « Morceaux d’un homme » (Polydor, sortie le 8 janvier), l’artiste bordelais originaire de Côte d’Ivoire s’est donc autorisé un petit tacle sur le gardien parisien, devenu depuis seulement doublure.

« Si vous pouvez, dites à Sirigu que ce n’est pas mon ami », rappe ce fou de Zlatan Ibrahimovic, au point d’avoir choisi comme surnom sur Snapchat et Instagram @iblackymovic. Un pseudo que l’on retrouve dans l’un de ses nombreux freestyles : « Toutes celles au régime finissent bouffeuses, Iblackymovic pour les footeuses. » Les références au foot sont en effet très fréquentes à chaque fois que Black Kent décide de poser son flow, souvent à l’impro.

Parmi les dernières stars du foot à avoir inspiré le chanteur figurent notamment Didier Drogba («Fais un tour à Montréal, ils aiment le Boy Black, sur eux j’ai de l’impact, Didier Drogblack »), Mario Balotelli (« Tes copines te diront, ouais, le salaud, c’est lui, dites à Fanny Neguesha que je suis Blackotelli) ou encore Mezut Özil (« Mon Arsenal est dans une Allemande mais je suis ap Özil. Super héros Black Man dans sa Blackmobile).

Lire la suite sur Football365

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*