Bayern – Franck Ribéry impliqué dans un nouveau scandale de prostitution

Google Image

Entendu par la Brigade de répression du proxénétisme, Franck Ribéry pourrait être impliqué dans une nouvelle affaire Zahia…

Déjà englué dans un scandale de sextape avec Karim Benzema et Mathieu Valbuena, le foot français va-t-il vivre une nouvelle affaire Zahia ? C'est bien possible à en croire les révélations de Closer, qui affirme aujourd'hui que Franck Ribéry vient d'être entendu dans une affaire de prostitution…

Une dizaine d'escort girls… 5 ans après l'affaire Zahia, dans lequel il sera finalement relaxé l'année dernière, comme Karim Benzema, Franck Ribéry se retrouve impliqué dans une nouvelle histoire de prostitution.

D'après Closer, l'ex-star des Bleus a été entendue par la Brigade de répression du proxénétisme, le 26 novembre dernier. Et ce en tant que témoin dans le cadre d'une enquête préliminaire sur un réseau de prostitution international et ouverte il y a huit mois, sur demande du parquet de Paris. Libéré, sans qu'aucune charge ne soit retenue contre lui à la suite de l'audition, Franck Ribéry a été questionné sur la présence d'escorts girl pendant une soirée à Munich. D'après les informations de Closer, le joueur du Bayern aurait "confié une enveloppe de 15 000 euros" à un ami, un ex-footballeur, dont la mission était de "faire venir des filles pour agrémenter des soirées".

Une dizaine d'escort girls auraient alors accepté de venir passer un week-end à Munich. Mais Franck Ribéry, devenu encore papa il y a quelques mois, va découvrir, en discutant avec elles, que les jeunes femmes ne sont payées que 500 euros chacune pour le séjour, raison pour laquelle elles refusent d'aller plus loin que l'accompagner dans une fête. …Dont une mineure Autre souci pour Franck Ribéry, l'une d'entre elles était âgée de 17 ans au moment des faits, toujours d'après le magazine et M6 info, qui relaie également l'information sans citer le nom du footballeur. 

Lire la suite sur PurePeople

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*