4 000 morts d’ici 2022 ? Les dégâts humains de la corruption à la FIFA

Crédit photo : Panoramic

« Il aura fallu un scandale de 150 millions de dollars (137 millions d’euros) pour que les Américains s’intéressent au football. » Le Washington Post n’y va pas par quatre chemins au lendemain du grand déballage à la FIFA.

Ils viennent du Népal, d’Inde ou du Bangladesh. Les ouvriers qui travaillent à la construction des stades pour la Coupe de monde au Qatar en 2022 (un projet derrière lequel on retrouve Sepp Blatter) sont réduits à une situation d' »esclavagisme », comme l’avait révélé une enquête du Guardian en 2013.

Plus de 4.000 morts ?

Le Washington Post a regroupé toutes les statistiques existantes. Le journal américain arrive à un graphique impressionnant : plus de 4.000 ouvriers pourraient perdre la vie au Qatar d’ici 2022 …

Lire la suite sur 7sur7

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*