Des pots-de-vin pour l’attribution du Mondial 98 à la France ?

Mais jusqu’où s’arrêtera le scandale de la Fifa.

Selon les autorités américaines à l’origine des interpellations mercredi matin, le Trinidadien Jack Warner, ancien président de la Confédération nord-américaine de football (Concacaf), a sollicité, et obtenu, des pots-de-vin dans le cadre du processus d’attribution du Mondial 1998.

«Au début des années 1990, M. Warner a commencé, avec l’aide d’un complice, à exercer son influence et à tirer profit de ses postes pour son propre gain personnel», selon les documents du ministère de la Justice qui ont conduit à l’inculpation de quatorze responsables et partenaires de la Fifa, dont Warner, ancien membre du comité exécutif de la Fédération internationale.

«Il a entre autres sollicité et obtenu des pots-de-vins dans le cadre des processus d’attribution des Coupes du monde 1998 et 2010», poursuit le document…

Lire la suite sur 20 Minutes

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*