Après Zlatan Ibrahimovic, Dimitri Payet pète les plombs à son tour

La tension est à son comble dans la course au titre et les arbitres ne sont pas épargnés.

Quelques heures après le gros craquage de Zlatan Ibrahimovic après la défaite du PSG à Bordeaux, et après le dérapage d’Aurier, Dimitri Payet a lui aussi passé ses nerfs sur l’arbitrage sur le chemin de vestiaires.

Pour évacuer sa frustration après le but refusé à Ocampos, le meneur de jeu marseillais n’a pas fait dans la dentelle en criant « On s’est fait niquer. Enculés ! » avant de regagner le vestiaire olympien.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*