Brésil : Les mères de hooligans assurent la sécurité au stade

Au Brésil, la violence entre supporters d’équipes rivales est un fléau. Mais une idée ingénieuse semble désormais pouvoir enrayer le phénomène…

À Recife au Brésil, le club de football de seconde division a trouvé un moyen coercitif d’un nouveau genre pour enrayer la violence dans le stade. Les mères des hooligans les plus connus du club ont été invitées à devenir stewardesses lors des rencontres délicates.

Contre toute attente, elles ont été très nombreuses à répondre à l’appel du club de Recife afin de calmer les élans d’agressivité de leurs fils et ainsi les tirer d’un mauvais pas ou leur éviter des blessures graves. Affublées de vestes orange fluo, elles forment le nouveau cordon de sécurité autour des supporters à problèmes. Actuellement au nombre de trente, elles usent de leur regard le plus sévère pour décourager les plus belliqueux.

Et comme à la maison, on dirait que la surveillance maternelle est un succès: le premier derby (contre Nautico) qui bénéficiait de la « patrouille des mamans » s’est déroulé dans une ambiance plutôt bon enfant. Pourtant, tous les affrontements précédents entre les deux équipes avaient jusque là tourné au pugilat dans les tribunes.

Aucun incident recensé cette fois …

Lire la suite sur 7sur7

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*