L’OM en passe de redevenir un rouleau compresseur européen ?

Crédit photo : ©Maxppp

Au début des années 90 l’Olympique de Marseille de l’ère Tapie était un acteur majeur de la scène européenne. Un rouleau compresseur qui inspirait la crainte à ses adversaires. Une époque certes révolue mais toujours présente dans le cœur des supporters olympiens qui s’en souviennent avec nostalgie. Et si cette glorieuse période était sur le point de renaitre ?

C’est en tous cas la question que se pose L’Équipe. Selon le journal, un « habitué de l’univers du foot français peaufine actuellement un dossier ambitieux » qui pourrait voir le jour grâce à l’apport financier d’un richissime prince saoudien, 35e fortune mondiale.

Le prince Al-Walid, bien plus riche que Margarita Louis-Dreyfus n’aurait aucune difficulté à lâcher les 100 ou 150 millions d’euros que vaudrait le club.

De plus l’émir est un amoureux du sud de la France et attaché à Marseille depuis 1993 lorsque son fils fut sauvé d’une paralysie à l’hôpital de la Timone, après un grave accident de scooter des mers à Saint-Tropez. En guise de remerciement il avait généreusement offert un million de francs à l’hôpital de Saint-Tropez ainsi que 5 millions à l’hôpital de la Timone.

Il y a quelques temps Patrick Mennucci, évoquait déjà cette piste :  « Nous n’avions pas eu de contacts directs mais des sources très fiables m’avaient fait part d’un acheteur potentiel en Arabie Saoudite. Pour moi, c’était la piste la plus crédible pour le rachat de l’OM ».

S’il n’y a pour l’instant rien de concret, Margarita Louis-Dreyfus qui injecte régulièrement de l’argent personnel pour maintenir le club à flot, pourrait être tentée de vendre mais n’a cependant pas envie de mettre le club en péril en le cédant à n’importe qui. Si une proposition devait émerger, elle devrait donc être très sérieuse et présenter des garanties.

Mais si le projet devait se concrétiser, l’OM aurait toutes les cartes en main pour rivaliser à armes égales avec le PSG et redevenir un grand d’Europe. Une bonne nouvelle pour l’attractivité de la Ligue 1.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*