Garde à vue des présidents de l’OM, un complot parisien ?

Tous les présidents de l’OM placés en garde à vue ont été libérés mercredi soir sans qu’aucune accusation ne pèse sur eux. Cependant une écharpe du PSG visible dans l’Hôtel de police de Marseille fait actuellement le buzz.

Des présidents de l’OM auditionnés par des supporters du PSG en toute impartialité ?

La photo prise par un journaliste devant les locaux où Vincent Labrune et Pape Diouf ont été placés en garde à vue enflamme réseaux sociaux.

Une photo ironique tout au plus qui ne fait que révéler que le nombre de marseillais s’affichant avec des objets dérivés du PSG va crescendo ces dernières années.

De plus, si l’on en croit les déclarations de Pape Diouf, l’ancien président a été traité comme un roi lors de son séjour, ce qui ne donne pas lieu de penser qu’il y aurait eu un quelconque acharnement de supporters parisiens à son encontre.

« À un moment donné, je me suis dit « il ne manque que le bar ! Ce qui était formidable, c’est le témoignage d’amitié de ces policiers. Tous avaient vis-à-vis de moi une manière de sympathie et d’amitié qui m’ont touché. Même quand on m’a descendu dans les caves où il fallait dormir, je n’y ai pas dormi. J’espère que je ne leur porte pas tort en révélant ça, ils n’ont pas voulu me mettre dans les cellules. Ils m’ont pris deux fauteuils qu’ils m’ont placés à côté d’eux. Ils sont allés m’acheter une pizza. Ils m’ont dit : « De toute façon on ne sait pas pourquoi vous êtes là, mais vous n’auriez jamais dû être là, avec vous on s’est régalé. Vous restez notre président ». C’est quand même formidable ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*