PSG : Clara Morgane met les choses au clair

Une vieille rumeur faisait état de la présence Clara Morgane dans les coursives du Vélodrome avant un Clasico entre l’Olympique Marseille et le PSG en 2005.

L’ex-actrice a été accusée par deux joueurs parisiens de manœuvres de déstabilisation. La bombe marseillaise a tenu à mettre les choses au point une bonne fois pour toutes.

« Au Vélodrome, il y eut aussi le match de l’ammoniac. (…) L’odeur prenait les yeux, le nez… Un délégué est venu constater les dégâts, on a dû changer de vestiaire. C’était fait exprès, c’est sûr… Et là, Clara Morgane passe dans les couloirs avec une copine à elle… Un grand délire! On se changeait, tout le monde regardait en se disant  ‘Qu’est-ce qu’elle fait là, elle?’ Franchement, on n’était pas concentrés, c’était sûr que ce match n’allait pas être pour nous », a affirmé Fabrice Pancrate dans les colonnes de l’Equipe.

« Nous sommes donc allés nous changer dans les escaliers, près des tribunes. D’un coup, on se retourne et qui arrive? Clara Morgane en habit sexy… Là, on a perdu notre concentration, on a mis nos chaussures à l’envers (rires). C’était quand même assez impressionnant. C’était bien vu pour nous sortir du match et on a perdu! Quelques années plus tard, quand je suis allé à l’OM, j’ai su qui avait fait ça », renchérit Modeste M’Bami.

« Ce n’est rien d’autre qu’un mensonge »

Invitée à s’exprimer sur les ondes de RMC, l’actrice, comédienne ou encore chanteuse a démenti de manière catégorique et parle d’une histoire montée de toutes pièces.

« Oui, bien sûr, j’étais en porte-jarretelles dans les coulisses et j’attendais toute l’équipe! Non, plus sérieusement, il faut arrêter de délirer. Quand on perd, il faut savoir être bon perdant et ne pas essayer de trouver absolument des raisons », répond-elle. « Paris a été beaucoup moins bon que Marseille ce soir-là. Moi, je suis effectivement passée au stade Vélodrome avec Michael Youn …

Lire la suite sur 7sur7

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*