OM : Vincent Labrune et Jean-Claude Dassier en garde à vue

Le président de l’OM Vincent Labrune, Philippe Perez l’actuel directeur général et Jean-Claude Dassier, ancien président du club ont été interpellés et placés en garde à vue ce matin.

En première ligne au moment des faits, ils vont devoir s’expliquer sur le transfert d’André-Pierre Gignac en août 2010 qui avait coûté 18 millions d’euros.

Simple coïncidence ? Une affaire qui tombe comme par hasard le jour où le stade Vélodrome accueille un match de l’équipe de France avec un André-Pierre Gignac titulaire. Si quelqu’un avait eu envie de gâcher la fête et de bénéficier d’un fort impact médiatique il ne s’y serait pas pris autrement. Cette histoire n’est pas récente et intéresse depuis longtemps la justice qui soupçonne des rétrocommissions au bénéfice de différents intermédiaires.

Le club de son côté a toujours clamé son innocence et sa bonne foi.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*