Jean-Marc Bosman balance sur Platini et Blatter

En 1990, Jean-Marc Bosman libéralise malgré lui le marché du foot européen, grâce à l’arrêt Bosman, qui a profité à tout le monde sauf à lui.

Dans le cadre du dossier « Footballeurs fauchés » à découvrir dans le SO FOOT #121 actuellement en kiosques, Jean-Marc déballe son sac et égratigne les « grands » de ce monde de foot, comme la FifPro (l’association internationale des footballeurs pros). Dans le rayon des dommages collatéraux, Platini d’abord : « En 2005, j’ai été invité à l’un de leurs événements. Platini était là. Il m’a dit : « Jean-Marc, tu resteras dans l’histoire comme Mickey et Coca Cola. » C’était un peu pour se moquer de moi ! Ma copine ne savait pas qui c’était. Quand il m’a dit ça, elle l’a regardé : « C’est qui ce connard ? » La gueule de Michel ! »

Et Bosman de continuer, avec Blatter, qui prend une balle perdue : « Il paraît qu’avec Blatter, ils se haïssent. Michel n’est pas un mauvais mec, mais il n’aime pas voyager. Blatter, il adore ça, puis il est célibataire. Il est adulé en Afrique, il paraît…

Lire la suite sur So Foot

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*