Xabi Alonso dément avoir quitté Madrid à cause d’une infidélité

Crédit photo : Abaca

Xabi Alonso n’est pas content. Accusé d’être parti du Real Madrid à cause d’une infidélité, le milieu de terrain espagnol nie catégoriquement l’information parue dans le journal madrilène El Mundo et reprise par une bonne partie de la presse locale.

Quelques jours après, il a annoncé, dans un droit de réponse posté samedi sur son compte Twitter, qu’il avait porté plainte contre le journal.

« Face à la fausse information publiée dans le supplément LOC [La Otra Cronica, NDLR] du journal El Mundo sur les raisons de mon départ du Real Madrid, je souhaite informer que des actions légales ont été immédiatement enclenchées, aussi bien contre l’auteur que contre le média, en exigeant de plus une rapide rectification », a écrit le nouveau joueur du Bayern Munich qui dément donc avoir trompé sa femme. Malheureusement pour l’ex-barbu de la Roja, à l’heure qu’il est, le journal n’a toujours pas démenti l’info.

Joueur à l’image irréprochable, père de famille et époux modèle… Xabi Alonso est loin du cliché du footballeur aux multiples conquêtes. Et pourtant, la barbe la plus célèbre du foot espagnol aurait fait une infidélité à son épouse, Nagore Aramburu. Selon le magazine Lecturas, le milieu espagnol aurait fauté avec la chanteuse folk madrilène Russian Red. Souvent comparée à Feist outre-Pyrénées, celle-ci a en plus intitulé une chanson de son dernier album… Xabier ! Problème, la compagne du joueur et mère de ses enfants aurait vite découvert le pot aux roses et lui aurait donc lancé un ultimatum. Pour lui, c’était soit partir avec sa maîtresse, soit rester avec Nagore et quitter de Madrid.

Mais cette infidélité supposée ne serait pas la seule raison. En Espagne, le départ de Xabi Alonso, qui vient de prendre sa retraite internationale, avait d’abord été compris autrement. L’ex-star du Real Madrid aurait voulu échapper au fisc, qui lui réclamait cet été presque 6 millions d’euros …

Lire la suite sur Pure People

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*