Marcel Desailly dans l’oeil du fisc : il aurait caché des fonds

Crédit photo : AFP

Nouvelle galère pour Marcel Desailly. Après avoir été reconnu comme le père d’une jeune femme de 23 ans contre sa volonté il y a quelques semaines, l’ancien défenseur des Bleus a désormais des problèmes avec le fisc. L’administration française le soupçonne en effet d’avoir caché des fonds en Suisse, selon un avis officiel publié aujourd’hui, mardi 19 août, à Berne, et relayé par l’AFP.

Champions du monde de la fraude fiscale ?

Marcel Desailly était-il hors-jeu sur ce coup-là ? C’est ce que cherche à savoir le fisc, qui a obtenu l’assistance administrative des autorités suisses. Ces dernières vont ainsi répondre aux demandes de renseignement du fisc français concernant les supposés avoirs du champion du monde 98, reconverti en consultant télé et dans diverses affaires. L’ancien joueur de l’OM et de Chelsea, qui possédait ou posséderait toujours des biens au sein de la banque UBS, a désormais 30 jours pour intenter un recours auprès du Tribunal administratif fédéral.

Comme Marcel Desailly (45 ans), d’autres anciennes gloires des Bleus ont également été visées par une procédure similaire. En juin et mai dernier, Patrick Vieira et Claude Makelele avaient ainsi vu les autorités suisses accepter de transmettre leurs données bancaires à la France. Les deux anciens milieux de terrain des Bleus avaient placé des fonds auprès d’UBS, mis en examen en France pour « complicité de démarchage illicite » et « démarchage illicite » en juin 2013. Elle est en effet accusée d’avoir mis en place un système illicite d’ouverture de comptes à l’étranger.

L’affaire HSBC

En janvier, c’est une autre banque qui faisait parler d’elle : HSBC. Le Monde et Mediapart avaient révélé une partie de la liste de plusieurs personnalités ayant un compte dans la filiale suisse de la banque anglaise, fournie au fisc français en 2008 par un ancien cadre, Hervé Falciani, devenu depuis une icône de la lutte contre la fraude fiscale. On y trouve notamment deux autres champions du monde 98, Christian Karembeu et Christophe Dugarry, mais aussi le cinéaste Cédric Klapisch, Marc Levy ou encore Henri Leconte, qui nient toutefois avoir voulu contourner le système français…

Lire la suite sur Pure People

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*