« Et c’est lui que Samuel Eto’o a fait sortir de prison ! »

Sur les réseaux sociaux, entre clash, ironie et soutien, les images de l’agression commise par le rappeur et ses complices sur un vendeur de 19 ans, font (beaucoup) réagir les internautes.

Étrange coïncidence, les images de la violente agression dans laquelle le rappeur Rohff est impliqué ont fuité sur la Toile lundi 28 juillet. La veille de la sortie sur la plateforme iTunes de la version originale de son titre Soleil. Un coup marketing après les coups assénés au vendeur de 19 ans qui tenait, le 21 avril dernier, la boutique Unkut? Ou comme le suggère une journaliste sur Twitter Amandine Rebourg un «bon trolling de l’équipe de Booba», son rival!

Les images diffusées confirment la préméditation de l’agression et viennent contredire les dires de l’avocat de Rohff qui avait déclaré sur le plateau du Grand Jounal: «Il se rendait dans un magasin mitoyen et dans la rue, il a été embarqué par un certain nombre de fans qui ont excité l’atmosphère. Il s’est rendu dans la boutique et s’est heurté à un vendeur.»

Sur les réseaux sociaux, les réactions n’ont pas tardé à fleurir dès la mise en ligne des images. Sur Twitter, deux camps s’affrontent: les fans absolus du rappeur qui le défendent corps et âme, et ceux qui ironisent avec allégresse. Certains s’amusent à comparer les paroles des chansons du rappeur à ses actes. Et rappellent non sans sarcasmes que le titre de son premier album, en 1999, s’intitulait: Le Code De L’Honneur

Lire la suite sur Le Figaro

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*