CDM 2022 : Les ouvriers gagnent 57 centimes de l’heure !

Les casseroles qatariennes s’entassent quant à l’organisation de la Coupe du monde 2022.

Le Guardian a passé une semaine à enquêter sur les conditions de travail des ouvriers immigrés du Qatar, en vue de la Coupe du monde 2022. On apprend du coup que la centaine d’ouvriers – népalais ou indiens – bossant sur la construction du stade d’Al-Wakrah, prévu pour accueillir un quart de finale, jouissent d’une fiche de paie très légère. Selon le quotidien anglais, ces forçats du désert gagneraient la modique somme de 57 centimes de l’heure, en contradiction avec les règles édictées par la FIFA, pour la construction des enceintes servant à ce Mondial couvert de polémiques.

Évidemment, leur passeport a été confisqué par le chef de chantier …

Lire la suite sur So Foot

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*