Marcel Desailly et sa fille cachée : La justice reconnaît qu’il est le père

Crédit photo : AFP

Aïda Mendy pourra bientôt s’appeler mademoiselle Desailly. Après des années de bataille judiciaire, la jeune femme de 23 ans vient enfin d’être reconnue par la justice comme la fille de Marcel Desailly selon Var-Matin.

Aujourd’hui, jeudi 26 juin, le tribunal de grande instance de Toulon a répondu favorablement à la demande de reconnaissance en paternité, malgré les dénégations de l’ancien footballeur qui a toujours contesté être le père.

Désormais, Aïda Mendy pourra donc porter le nom de Desailly, qui devra être transcrit au registre d’État civil. Le refus de se soumettre à un test de paternité aura finalement été fatal au champion du monde 98. Dans son jugement, le tribunal, qui a également condamné Marcel Desailly à verser 1 500 euros à la jeune fille au titre des frais de justice, a expliqué qu’en refusant de se soumettre à un test génétique, il avait effectué « un aveu de paternité« .

Du côté du footballeur, on estime toutefois que cet élément ne fait pas de lui le père d’Aïda. « Marcel Desailly conteste être le père et ce n’est pas parce qu’il ne s’est pas soumis à ces tests qu’il est le père. Il n’y a de surcroît aucune preuve de relation intime entre lui et Mme Mendy, pas de photo, pas de correspondance, pas de cadeau…« , a estimé l’avocat Me Michel Pautot. L’avocat de la fille de l’ancien footballeur a toutefois jugé cette attitude « hypocrite« . « Il a échappé à la génétique mais il n’échappera pas à la justice …

Lire la suite sur Pure People

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*