Zlatan Ibrahimovic négocie une prime record pour ses partenaires…

Crédit photo : Abaca

Cinquième joueur le mieux payé au monde, Zlatan Ibrahimovic pourrait bien encore gagner quelques millions cette année. Comment ? En remportant la prestigieuse Ligue des champions. Les dirigeants du club ont en effet promis à leurs joueurs une prime astronomique en cas de victoire…

Objectif avoué des propriétaires qataris depuis leur rachat du Paris Saint-Germain en 2011, la Ligue des champions figure au sommet de la liste des priorités que le club s’est fixées pour devenir l’un des plus grands clubs d’Europe. Si le discours officiel laisse quatre années pour décrocher la coupe aux grandes oreilles, dans la coulisse, les dirigeants espèrent bien soulever le trophée dès ce 24 mai du côté de Lisbonne où se déroulera la finale.

Pour motiver leurs troupes dirigées par Laurent Blanc, les dirigeants, son président Nasser al-Khelaïfi en tête, ont promis à leurs joueurs une prime d’un montant exorbitant, une somme jamais vue, que ce soit au sein d’une sélection nationale ou d’un club. L’Équipe révèle que si les Parisiens venaient à s’imposer dans cette compétition, le Graal du football européen, les joueurs toucheraient la bagatelle de 1 million d’euros de primes !

Une prime négociée par Zlatan Ibrahimovic en personne avec son président Nasser al-Khelaïfi, qui n’hésite pas à consulter son prestigieux buteur sur certains sujets. Cette jolie somme ne manquera pas de susciter la polémique quand on sait que les joueurs du PSG trustent les premières places du classement des joueurs de Ligue 1 les mieux payés. Ils sont ainsi sept parmi les 10 premiers, et 13 dans les 20 premiers, à toucher entre 5 et 18 millions d’euros par an…

L’an passé, les joueurs avaient eu le droit à 240 000 euros pour être allés jusqu’en quart de finale face au FC Barcelone, réalisant une jolie prestation face à l’un des cadors européens. Somme à laquelle il convient d’ajouter 450 000 euros pour le titre de champion de France, le premier décroché depuis 1994…

Les primes ne sont pas rares dans le football, mais elles n’ont jamais atteint une telle somme. Lorsque l’Espagne avait décroché sa première Coupe du monde en 2010, la Fédération espagnole avait versé 600 000 euros à ses stars.

Roman Abramovitch, le milliardaire russe propriétaire de Chelsea n’avait versé « que » 450 000 euros à ses joueurs en 2012, lui que l’on a pourtant connu fort dépensier depuis son arrivée en 2003.

L’an dernier, le Bayern de Munich avait versé 800 000 euros à Franck Ribéry et ses coéquipiers, mais pour l’ensemble de leur oeuvre, le triplé Ligue des champions-championnat d’Allemagne-Coupe d’Allemagne. Même le Real Madrid ne promet que 500 000 euros à ses joueurs pour aller chercher la dixième Ligue des champions de l’histoire du club…

Lire la suite sur Pure People

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*