Loïc Rémy : « Les filles essaient de tirer le maximum »

Crédit photo : Abaca

Alors qu’il ne sera pas poursuivi pour viol en réunion après la plainte déposée par une jeune femme en Angleterre, Loïc Rémy revient sur les rapports que les footballeurs entretiennent avec les femmes. Un regard plein de lucidité sur la profession pour celui qui a eu son lot de galères.

« L’un des pires jours de ma vie. » C’est en ces termes que Loïc Rémy, attaquant de Newcastle et de l’équipe de France, décrit dans les colonnes de France Football ce 15 mai 2013 où des policiers sont venus l’arrêter à son domicile de Londres après qu’une femme a déposé plainte contre lui et deux autres personnes pour viol en réunion. « Quand tu es réveillé à 5h du matin par sept ou huit mecs de la police et qu’ils te disent que tu es arrêté, mis en détention provisoire, là, tu as l’impression que le rêve tourne au cauchemar », explique-t-il.

Un cauchemar qui s’est terminé en février dernier avec l’abandon des poursuites. « Ça m’a rendu justice. Cette histoire m’a fortifié, fait grandir dans ma tête », poursuit l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille dans France Football. Un épisode caractéristique de ce qui attend les footeux : « Dans le milieu du foot, des filles essayent de vous faire plonger, de tirer le maximum. »

Loïc Rémy fait actuellement face à une jeune femme qui assure que son fils est celui du joueur. La justice a ordonné un test de paternité pour tenter de mettre un terme à cette histoire. « Cette fille, j’avais dû la fréquenter deux mois. Ça a été une grosse erreur de ma part. Ce genre de filles, dans leur tête, tout est préréglé. Elles se disent : Je fais un enfant pour faire un enfant, sans avoir à me souvenir une seconde du père ou qui sera le père. Moi, ce que je veux, c’est tirer le gros lot, la poule aux œufs d’or, le jackpot tous les mois. C’est malheureux », confie-t-il, désabusé.

Une seule motivation derrière tout ça, l’argent :

« Quand tu es footballeur, célibataire et que tu as envie de t’amuser, tu peux avoir toutes les filles que tu veux, que tu sois mignon, laid, gros, petit. C’est incroyable le pouvoir de l’argent aujourd’hui. »

Lucide, Loïc Rémy reconnaît avoir lui-même été entraîné dans un cycle infernal, sans l’avoir réellement souhaité : « Tu rentres inconsciemment dans un film, mais tu ne te rends pas compte. L’argent, les nouvelles fréquentations, les gens qui te font de grands sourires…

Lire la suite sur Pure People

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*