Bayern Munich : Le boss Uli Hoeness avoue une immense fraude

Crédit photo : abaca

Si tout roule sur le terrain pour le Bayern Munich, l’institution bavaroise tremble dans ses fondations. Son puissant patron, Uli Hoeness, est poursuivi par un tribunal de Munich pour fraude fiscale. Un délit passible de dix années de prison outre-Rhin.

Devant le tribunal, le président du club de Franck Ribéry a reconnu avoir fraudé le fisc allemand. « J’ai fait de l’évasion fiscale », a-t-il ainsi admis ce 10 mars alors que s’ouvrait son procès. « Je regrette profondément mon comportement délictueux », a-t-il ajouté, souhaitant refermer « ce chapitre affligeant » de sa vie. Volontiers donneur de leçons, chantre du fair-play financier (système qui consiste pour les clubs à ne pas dépenser plus que ce qu’ils gagnent), l’homme s’est toujours présenté comme un modèle d’intégrité et d’honnêteté, menant une vie simple avec sa femme épousée il y a quarante ans.

Sauf qu’aujourd’hui, Uli Hoeness doit répondre d’une fraude portant sur 33,5 millions de gains non déclarés entre 2003 et 2009, placés sur un compte en Suisse lui-même non déclaré. Et si la presse évoquait dans un premier temps la somme de 3,5 millions d’euros comme manque à gagner pour le fisc allemand, le préjudice s’élève en réalité à 18,5 millions d’euros ! Le boss du Bayern Munich, auteur d’un formidable triplé la saison passée (Ligue des champions, championnat, Coupe d’Allemagne), a reconnu la fraude, à en croire les documents bancaires de sa défense consultable depuis ce lundi et fournis à la cour quelques jours avant le procès. Le parquet de Munich évoquait dans son acte de renvoi un montant de 3,5 millions d’euros, bien loin des 18,5 millions reconnus par l’accusé.

Toutefois, Uli Hoeness a tenu à rappeler qu’il avait versé 5 millions d’euros à des oeuvres sociales. « Je ne suis pas un parasite de la société », a-t-il expliqué. Reste que le tout puissant dirigeant de 62 ans risque une très lourde peine, même s’il demeure pour le moment le boss du Bayern Munich.

Il encourt ainsi jusqu’à dix ans de prison, sachant qu’en Allemagne, les tribunaux prononcent dans une grande majorité des peines de prison fermes lorsque le préjudice dépasse le million d’euros…

Lire la suite sur Pure People

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*