Laurent Koscielny vol au secours d’accordéons centenaires

Crédit photo : Abaca

Généralement, les footeux et leurs contrats à cinq zéros investissent dans les voitures de luxe, les demeures pharaoniques ou les wags. Mais pas Laurent Koscielny. L’international tricolore a pour sa part investi dans… les accordéons.

Originaire de Tulle en Corrèze, le défenseur central des Gunners d’Arsenal qui compte 15 sélections sous la liquette frappée du coq a été sollicité pour investir dans une entreprise familiale bientôt centenaire, la fabrique d’accordéons Maugein, fondée en 1919. France Info révèle que Laurent Koscielny aurait participé à la levée de fonds de 600 000 euros au côté du président d’Andros, Frédéric Gervozon, afin de sauver l’entreprise.

Une aide inattendue et salvatrice, puisque la fabrique Maugein était financièrement au bord du gouffre. Avec cet apport de liquidités, la seule entreprise familiale qui fabriquait encore des instruments à vent et à bretelles pourra respirer un bon coup.

L’opération n’est pas anodine puisque le maire de Tulle en personne, Bernard Combes, conseiller spécial de François Hollande, aurait lui-même supervisé le dossier et suggéré le nom de Laurent Koscielny dans cette affaire.

Comme quoi, les footballeurs loin du système bling-bling prisé de certains existent encore. Des oiseaux rares capables de gestes surprenants…

Lire la suite sur Pure People

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*