La gamelle d’Arsène Wenger

Il y a des jours où il vaut mieux rester chez soi.

Hier après-midi, Arsenal s’est fait violenter par Liverpool à Anfield Road (5-1). Un résultat qui n’a pas dû fait plaisir à Arsène Wenger.

Visiblement bien pressé de partir de la ville bordant la Mersey, le coach des Gunners a aussi pris cher à la Gare de Lime Street

Lire la suite sur So Foot

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*