Karim Benzema, sa grand-mère au tribunal : Un petit-fils ingrat ?

Crédit photo : Abaca

Tout juste relaxé dans l’affaire Zahia, heureux papa depuis peu d’une petite Mélia, Karim Benzema pourrait bien faire de nouveau son apparition dans les pages judiciaires des journaux. Le buteur du Real Madrid est une fois de plus accusé d’avoir délaissé sa grand-mère…

Sa grand-mère devant la justice

Le site MSN Actualités révèle que la grand-mère de l’attaquant du Real Madrid était convoquée jeudi 6 février au petit matin devant le tribunal d’instance de Villeurbanne pour des loyers impayés. L’Office public d’aménagement et de construction (OPAC) du Rhône lui réclame 7700 euros d’arriérés de loyers pour son appartement situé à Bron. Mais l’audience a été repoussée au 20 février après les déclarations de Yamina Haddou, qui s’est présentée sans son avocat devant la cour. Devant le tribunal, elle a expliqué : « Karim, il veut pas, il veut pas, il parle pas avec moi ! Pourquoi ? Je sais pas ! » Si son avocat était absent, l’une des tantes du footballeur, Fati Haddou, était elle bien présente. « Je suis écoeurée, a-t-elle confié au tribunal. En 2010, ma soeur m’a dit : ‘Karim veut pas.’ Eh bien si Karim veut pas, qu’est-ce que vous voulez que je vous dise. Je ne peux rien faire ! Les gens, normalement, ils amènent leur maman à la Mecque… et moi, je l’amène au tribunal ! »

« Petit-fils ingrat »

Petit-fils ingrat, Karim Benzema ? C’est ainsi que le magazine VSD titrait l’une de ses enquêtes en mars 2012. Dans ses colonnes, l’hebdomadaire révélait que Yamina Haddou réclamait à la justice que son footballeur de petit-fils lui verse une pension de 1 500 euros par mois afin de subvenir à ses besoins, elle dont la retraite ne dépassait pas 800 euros. Car malgré ses 700 000 euros de salaire mensuel, le petit-fils refusait d’aider sa grand-mère.

La presse s’était alors emparée du sujet, et l’une des tantes de Karim Benzema, Hélène Haddou, lui avait lancé un appel : « Karim réveille-toi, sinon tu ne pourras plus te regarder dans une glace. » Pour elle, l’international avait perdu « le sens de la famille » et « l’argent lui [avait] fait perdre la tête ». Et d’ajouter : « Il faut qu’il revienne à la réalité. »

Manipulation

Mais la riposte ne s’était pas fait attendre. Karim Benzema assurait régler le loyer de sa grand-mère depuis cinq ans. Ses parents géraient les dépenses et les frais de la vie courante. C’est lui qui payait directement les factures plutôt que de virer l’argent sur un compte.

Dans la famille, tout le monde ne partageait pas le point de vue d’Hélène Haddou. Beaucoup assuraient que le petit-fils se montrait très prévenant avec sa grand-mère. Le père de Karim Benzema avançait l’hypothèse que Yamina Haddou avait pu être manipulée par une partie de la famille afin de soutirer de l’argent à son fils. L’avocat du buteur réfutait les accusations et assurait qu’il aidait « énormément la famille » : « Ce garçon dont on connaît la réussite n’a jamais délaissé les siens…

Lire la suite sur Pure People

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*