Bendtner, sa nouvelle frasque : Le joueur d’Arsenal arrêté par la police

Ceux qui le disent déjà perdu pour le football de haut niveau ne seront pas surpris… Non content de cirer le banc à Arsenal, l’attaquant danois Nicklas Bendtner vient d’être arrêté par la police.

La raison ? L’international aurait tout simplement endommagé la salle de gym de son immeuble, situé à Bushey, comme le révèle la presse britannique. Une affaire qui ne va pas arranger la réputation de celui qui est déjà habitué de la rubrique faits divers…

C’est samedi 23 novembre que tout a (une nouvelle fois) dérapé pour Nicklas Bendtner. Le Danois a été arrêté dans la nuit pour avoir fracturé la porte de la salle de gym. Repéré par les caméras de surveillance, qui permettent de voir deux hommes casser une porte et une fenêtre selon le DailyMail, le joueur d’Arsenal a donné sa version des faits sur Instagram. « Après notre victoire contre Southampton, je suis allé dîner avec ma famille et des amis samedi. Ensuite, on a voulu aller se baigner dans la salle de gym« , explique-t-il d’abord. Problème, en arrivant, impossible d’ouvrir la porte malgré son pass. « On a cru qu’elle était coincée alors on a essayé de l’ouvrir et ça a fait de la casse« , a-t-il ajouté, s’excusant au passage auprès de ses voisins et expliquant qu’il a tout remboursé.

Arrêté au petit matin dimanche 24 novembre, Nicklas Bendtner a finalement été relâché. Si l’affaire est désormais close, cela ne devrait pas arranger sa réputation. « Est-il le joueur le plus stupide de l’histoire de la Primer League ?« , ose même titrer le DailyMail. Car à 25 ans, l’attaquant danois accumule déjà les frasques hors du terrain où il est ingérable à l’instar d’un Mario Balotelli (le talent en moins).

En 2009, alors qu’il est encore un joueur prometteur du foot européen, il est photographié le pantalon baissé à la sortie d’une discothèque, il détruit sa luxueuse Aston Martin dans un accident, puis est suspendu pour avoir affiché la marque d’un site Internet sur son caleçon en fêtant un but.

En mars dernier, il a aussi écopé d’une amende de 100 000 euros et de trois ans de retrait de permis pour conduite en état d’ébriété à Copenhague après avoir été arrêté alors qu’il roulait à contre-sens

Lire la suite sur Pure People

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*