Jamel Debbouze, déclencheur inattendu de la révolte tricolore

Crédit photo : Twitter Jamel Debouzze

Le 19 novembre dernier, l’équipe de France réalisait l’exploit en s’imposant face à l’Ukraine (3-0) après avoir été humiliée à Kiev lors du match aller. Une remontée fantastique rendue possible par un état d’esprit conquérant, une solidarité de tous les instants et une envie que l’on n’avait rarement vue chez les Bleus ces derniers temps. Un exploit rendu possible par le discours de Didier Deschamps et l’intervention inattendue de Jamel Debbouze.

Dire que le moral était proche de zéro serait un euphémisme après la défaite 2-0 à Kiev qui avait vu certains consultants et journalistes se lâcher sur les Bleus. Mais Didier Deschamps avait su trouver les mots et galvaniser ses troupes tout au long d’un week-end riche en émotion. Et d’émotion il en fut encore question lorsque Jamel Debbouze vint présenter son nouveau film, La Marche, qui revient sur la célèbre Marche pour l’égalité et contre le racisme de 1983 qui fête ses 30 ans cette année.

Quelques minutes après, l’humoriste se lançait dans un discours dans lequel il évoquait la France, ses valeurs et l’importance du maillot bleu, l’honneur de défendre cette liquette frappée du coq. « Il a aussi mentionné Nicolas Anelka, son copain de Trappes, et il est revenu sur sa réussite personnelle, lui qui est parti de rien et est arrivé aujourd’hui au sommet, raconte un témoin de la scène au Parisien. Il a, comme d’habitude, manié l’humour, mais à surtout parlé d’homme à hommes. Jamel a insisté : ‘Personne n’a jamais remonté deux buts d’écart en barrages ? Vous, vous allez le faire !’, leur a-t-il dit. Il y avait beaucoup d’émotion. C’était poignant, exceptionnel...

Lire la suite sur Pure People

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*