Balotelli préfère rester dans son lit plutôt que de lutter contre le racisme

Crédit photo : Icon Sport

Mario Balotelli était convié par la ministre de l’immigration italienne, Cecile Kyenge, à un débat sur le racisme, mais au dernier moment l’énergumène a préféré rester bien au chaud dans son lit plutôt que de s’y rendre.

Un attitude d’autant plus condamnable que ce dernier, souvent pris pour cible par des comportements racistes, se disait très attaché à ce combat. Cependant, en apparence la ministre ne s’en est pas formalisée outre mesure :

« Balotelli a dit qu’il n’était pas venu parce qu’il préférait dormir, donc nous devons respecter sa franchise. »

S’il a bien profité de sa grasse matinée, Super Mario risque de se prendre le retour du bâton la prochaine fois qu’il s’indignera d’actes racistes.