Un ultra en colère descend et destitue le capitaine de son équipe

Au Partizan, le vrai pouvoir appartient au public. Scène hallucinante hier à Belgrade.

Le Partizan a été éliminé en tour préliminaire de la Ligue des Champions par la modeste formation bulgare de Ludogorets Razgrad (0-1 et 2-1 à l’aller). Forcément, la pilule a été difficile à avaler pour les supporters du club serbe.

L’un d’entre eux, Milos Radisavljevic Kimi (leader des groupes de supporters du Partizan), est tranquillement descendu des tribunes. Alors que personne ne bouge, pas même les forces de l’ordre, il s’en va retirer le brassard du capitaine Marko Scepovic (vice-capitaine normalement) et repart sous les applaudissements de ses compères…

Lire la suite sur 7sur7

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*