Fabregas le cocufie, fait un enfant à sa femme Daniella et lui prend sa maison

Crédit photo : BestImage

Elie Taktouk est colère. Et pour cause. Non content de lui avoir piqué son ex-femme et de lui avoir fait un bébé, Cesc Fabregas, star du FC Barcelone, vient de lui prendre sa maison de Londres pour un prix qu’il juge dérisoire… De quoi être légèrement énervé.

Cesc Fabregas, 25 ans, est depuis peu l’heureux papa d’une petite fille prénommée Lia. La maman n’est autre que Daniella Semaan, de treize ans son aîné, ancienne femme d’Elie Taktouk avec qui elle avait eu deux enfants avant de s’envoler pour rejoindre Cesc Fabregas. Et le couple continue de tourmenter le pauvre homme.

Après avoir découvert à travers les médias britanniques que sa pulpeuse compagne roucoulait tranquillement avec l’ancienne star d’Arsenal, alors qu’ils n’étaient même pas séparés, Elie Taktouk vient de voir sa superbe maison du quartier de Belgravia à Londres, située à quelques pas de Buckingham Palace, être rachetée par… Cesc Fabregas.

Dans le cadre du divorce, il était convenu que la maison serait vendue et le fruit de la vente partagé en deux pour que Daniella Semaan puisse s’acheter une nouvelle maison.

Sauf que. Le mari bafoué a découvert que l’offre faite sur sa splendide demeure émanait de Cesc Fabregas, celui-là même qui lui avait pris son épouse. L’homme a alors décidé d’aller en justice pour tenter d’annuler la vente, arguant du fait qu’elle n’était pas au prix du marché, puisque la proposition du milieu de Barcelone était inférieure de 2 millions de livres.

L’homme en voulait 7,5 millions de livres (8,6 millions d’euros), quand Cesc Fabregas n’en offrait « que » 5,475 millions de livres (6,3 millions d’euros). Selon l’avocat du mari, des clients près à mettre bien plus que Cesc Fabregas n’ont pas eu le droit de visiter le logement où la jeune femme résidait encore à l’époque, et leurs propositions n’auraient pas été prises en compte par la future divorcée…

Lire la suite sur Pure People

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*