Accusé de fraude fiscale, Lionel Messi nie tout en bloc

Crédit photo : AFP

Le meilleur joueur de football du monde a-t-il escroqué le fisc espagnol ? Selon la presse espagnole, l’Argentin Lionel Messi et son père Jorge Horacio sont en tout cas sous le coup d’une plainte déposée par les services du pôle financier du parquet de Barcelone.

Le quadruple Ballon d’Or (2009, 2010, 2011, 2012) est accusé d’avoir sciemment «oublié» de déclarer plus de quatre millions d’euros sur ses déclarations 2007, 2008 et 2009. Ce que la star du football dément.

Selon la presse, stratégie de Messi consistait à simuler la cession de ses droits d’image à des sociétés écrans situées dans des paradis fiscaux (Belize et Uruguay). Ces mêmes sociétés passaient ensuite des contrats avec d’autres entités installées au Royaume-Uni ou en Suisse. Les revenus du footballeur transitaient entre ces pays et échappaient alors au régime fiscal espagnol, grâce à l’opacité du système.

Selon le dernier classement Forbes, Lionel Messi est le troisième footballeur le mieux payé de la planète avec 31 millions d’euros de gains annuels en salaires et en revenus publicitaires.

Messi a tenu à répondre à ces accusations via son compte Facebook. «Nous avons pris connaissance des révélations de la presse concernant les actions engagées par le fisc espagnol. Cela nous surprend puisque nous n’avons jamais commis la moindre infraction. Nous avons toujours rempli nos obligations fiscales, écoutant nos conseillers, qui se chargeront d’éclaircir cette situation», a écrit l’Argentin.

Lire la suite sur Le Parisien

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*