Il réclame 350 000 dollars à une pauvre mère célibataire

Crédit photo : Abaca

En vingt ans d’une carrière au plus haut niveau à laquelle il n’a toujours pas décidé de mettre un point final, Carlo Cudicini a eu largement le temps et l’opportunité de mettre « un peu » d’argent à gauche pour ses vieux jours. Pourtant, l’ancienne star de Chelsea, où il s’illustra durant neuf saisons comme l’un des meilleurs gardiens de but du championnat anglais (voire d’Europe), a décidé d’assigner en justice une mère célibataire pas vraiment fortunée…

Le 12 novembre 2009, alors qu’il entame sa première saison chez les Tottenham Hostpurs après avoir été transféré en janvier de Chelsea, Carlo Cudicini est victime d’un grave accident de moto sur le chemin de l’entraînement. Bilan de la rencontre malheureuse entre sa grosse cylindrée BMW et une Ford Fiesta : fracture des deux poignets et blessures dans la région pelvienne. Problématique vu son métier. Le gardien originaire de Milan et fils d’une légende du club rossonero ne pourra recommencer à s’entraîner vraiment que plus de quatre mois plus tard, en février 2010, mais cet incident ne l’empêchera pas, en mai 2010, de signer une prolongation de contrat d’un an avec les Spurs et de rejouer en juillet de la même année. […]

Mais il n’a pas digéré son accident et réclame plus de 350 000 dollars à l’automobiliste en cause et son assurance, accusant Jennifer Bernard d’avoir ruiné sa carrière par sa « négligence ». L’enquête de police menée à la suite du crash avait pourtant dédouané la conductrice de toute responsabilité. […]

Déjà traumatisée par l’accident qui a démoli sa vieille Ford Fiesta et dans lequel sa fille de 5 ans a connu une belle frayeur, Jennifer Bernard, qui se trouve être supportrice d’Arsenal, a été accablée par le courrier des avocats de Carlo Cudicini : « Je voyais bien qu’il portait plainte, mais je n’arrivais pas à comprendre pour quoi« , a-t-elle déclaré à The Sun. Elle gagne 950 euros par mois comme employé dans un supermarché ASDA. Pas très fair-play, ce Carlo.

Lire l’article complet sur Pure People

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*