Le siège de la Fédération égyptienne de football en feu

Crédit photo : © ap

Le siège de la Fédération égyptienne de football a été incendié samedi au Caire, ainsi que des bâtiments appartenant à un club de la police, peu après un jugement rendu dans une tragédie du football, selon un journaliste de l’AFP.

La justice égyptienne a prononcé samedi des peines de prison contre des personnes jugées pour un drame du football l’an dernier, et confirmé des peines capitales émises en janvier, provoquant de nouvelles violences au Caire et à Port-Saïd.

La joie puis la colère

Un club de la police et le siège de la Fédération égyptienne de football ont été incendiés dans la capitale par des supporteurs de l’équipe d’al-Ahly du Caire, en colère contre des peines jugées trop clémentes et l’acquittement de plusieurs policiers. « Au début, on était contents quand on a entendu les 21 condamnations à mort. On fêtait ça et on n’a pas entendu le reste du verdict », concernant les condamnations plus clémentes et les acquittements, a déclaré à l’AFP un « Ultra », le surnom des supporteurs d’al-Ahly. « Ensuite, on est devenu très en colère », a-t-il ajouté.

Lire la suite sur 7sur7

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*