Zidane et Beckham : Quand les joueurs de foot avaient la classe

Crédit photo : AP

Ce jeudi sur les Champs-Élysées c’est un service de sécurité digne d’un sommet politique qui était en place devant le magasin Adidas situé au pied de l’avenue. Pas moins de 80 CRS et d’une trentaine de flics en civil disséminés un peu partout pour veiller au bon déroulement de l’évènement avaient été réquisitionnés.

Il n’en fallait pas moins pour organiser une rencontre entre les stars planétaires que sont David Beckham et Zinédine Zidane. Les deux amis qui avaient défendu les mêmes couleurs pendant 3 ans au Real Madrid se retrouvaient 7 ans plus tard à Paris.

L’occasion pour eux de se souvenir du bon vieux temps et de témoigner de leur profond respect mutuel. En substance pas de gros scoop pour les fans les plus acharnés des deux hommes. Même pas un petit chambrage PSG-OM à se mettre sous la dent. Mais parmi les moments les plus savoureux on retiendra la petite anecdote de l’anglais dont la fille Harper, du haut de ses 19 mois, influence déjà les ventes de vêtements de Marks and Spencer :

« La veille de son dernier match, il est venu me voir, il s’est assis à côté de moi et m’a dit : « Je voulais juste te dire quel honneur ça a été de jouer avec toi. » Et que quelqu’un comme Zizou vienne me dire ça, c’est un des meilleurs souvenirs de ma carrière entière. »

L’anglais lui distillera d’ailleurs le lendemain un centre dont lui seul a le secret, permettant à Zizou d’inscrire d’une magnifique tête croisée, son dernier but sous les couleurs du Real.

Le ballon d’or 98 n’était toutefois pas en reste pour complimenter le Spice Boy et notamment pour louer ses qualités humaines et « son âme et cette envie de petit enfant » : « Au-delà du joueur que David a été, c’est surtout la personne qu’il est que je retiens. Je l’ai connu dans l’intimité, il m’a agréablement surpris, il se comportait de la même façon que ce soit devant le président ou celui qui nettoie les vestiaires, ça dit tout. »

Deux seigneurs qui ont le monde à leurs pieds mais qui restent classes et véhiculent des valeurs d’humilité et de respect. Des denrées qui se font bien rares de nos jours …

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*