Maradona : Un clown à 12 millions d’euros fan de Roger Federer

Il fut un temps où Maradona éblouissait de sa classe les prés verts du monde entier. Aujourd’hui, il y a un petit côté pathétique dans tout ce que l’ancien numéro 10 argentin entreprend… Après avoir fait un petit séjour en Italie après un exil de plusieurs années lié à de légers problèmes avec le fisc italien, Diego Maradona a retrouvé Dubaï et son tournoi pour justifier ses 12 millions d’euros de salaire annuel. Et El Pibe de Oro a fait le show, comme on pouvait s’y attendre.

Après avoir été évincé de son poste d’entraîneur d’Al-Wasl, Diego Maradona a été promu ambassadeur des sports de Dubaï comme le révèle L’Équipe. Une manière de justifier son juteux contrat et ses nombreux zéros derrière.[…]

J’aime le tennis, c’est mon deuxième sport. Et je suis heureux que le tournoi de Dubaï existe car il attire de très grands joueurs. Cela montre la beauté et la grandeur de Dubaï et de ses dirigeants. Les gens aiment tellement le sport ici. Dubaï, c’est le Disneyland du sport pour le reste du monde. » […]

Celui que Diego préfère, c’est Roger Federer. En 2011 à Londres, il était venu voir le Suisse avant de tomber dans ses bras au bord des larmes. A Dubaï, l’ancien joueur en a profité pour embrasser la star et lui tirer les oreilles avec affection, lui glissant après avoir pris des nouvelles de sa famille : « C’est toi, le numéro 1. »

Une rencontre dont se souviendra le Suisse, qui déjà se remémorait pour L’Équipe sa première rencontre avec la star : « C’était à Londres en 2011. Il était venu me voir pendant le Masters. Je ne savais pas comment cela allait se passer. Il avait les larmes aux yeux. Diego est très émotif. Très sympa aussi. Ce jour-là, c’était comme s’il rencontrait son héros alors que pour moi, c’était une icône, une idole. C’était presque une situation ‘à l’envers’. De le voir si ému, c’était même un peu bizarre. »

Alors oui, pour 12 millions d’euros par an, Diego Maradona peut bien faire ce qu’il veut chez lui, à Dubaï…

Lire l’article complet sur Pure People

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*