Simulations minables : les ramasseurs de balles s’y mettent

Crédit photo : AFP

Hier soir le match retour Swansea – Chelsea (0-0) a accouché d’un joli scandale dont le monde du foot, déjà pourri par la mauvaise mentalité, se serait bien passé. La qualification de l’équipe galloise pour le prochain tour de Carling Cup est même devenue anecdotique suite à l’incident entre Eden Hazard et un ramasseur de balle.

A 10 minutes de la fin du match, Chelsea doit impérativement marquer pour espérer s’en sortir, le milieu belge tente de récupérer le ballon sorti du terrain, afin qu’il soit rapidement remis en jeu.

Mais c’était sans compter sur un certain Charlie Morgan, 17 ans, tête à claques et  fils du directeur de Swansea qui officiait comme ramasseur de balle. Ce dernier s’est empressé de se coucher sur le ballon afin de gagner du temps au lieu de faire son travail. Hazard qui n’avait pas de temps à perdre, donne un petit coup de pied dans le ballon pour le dégager et s’en saisit.

C’est alors que le show du gamin façon comedia del arte, commence. Il se tord de douleur comme s’il venait de se prendre un grand coup de pied dans les côtes. Une simulation payante puisque qu’il arrive à  gagner du temps, enfumer l’arbitre et provoquer l’expulsion du prodige belge. Plus tard les médecins ne trouveront aucune trace de coup sur son corps.

Un acte des plus minables, prémédité puisqu’il avait  annoncé sur les réseaux sociaux avant la rencontre qu’il ferait tout pour gagner du temps.

En marge de l’incident, la police galloise qui doit apparemment n’avoir que ça à faire, a déclaré prendre l’affaire très au sérieux.

Le club londonien avait twitté ceci après la rencontre avant de devoir faire marche arrière au nom du politiquement correct :

« Le football est-il devenu fou ? Hazard est exclu pour avoir donné un coup de pied dans le ballon sous un ramasseur qui tentait de le bloquer au lieu de le rendre ».

Pas de doute, le foot est devenu fou, mais ça ne date pas de hier.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*