M’Vila et Mavinga : des heures de taxi pour aller en boîte entre deux matchs décisifs

M'Vila accumule les frasques | Crédit Photo : Le Mensuel.com

Cinq joueurs de l’équipe de France espoirs, dont Yann M’Vila et Chris Mavinga, se sont rendus en boîte de nuit à Paris, samedi soir, juste avant de sombrer lors d’une rencontre décisive en Norvège.

Yann M’Vila avait fait il y a quelques semaines son mea culpa. Son nom ne devait plus être cité dans un cadre extrasportif. Ce jeudi, patatras… L’Equipe révèle que cinq joueurs de l’équipe de France espoirs -les Rennais Chris Mavinga et Yann M’Vila, mais aussi Antoine Griezman, Wissem Ben Yedder et M’Baye Niang- ont été impliqués dans une virée nocturne.

Samedi soir, ils se sont rendus en taxi depuis le lieu de séjour de l’équipe, au Havre, jusqu’aux Champs Elysées, à Paris. Ceci pour aller user leurs semelles sur le dancefloor du Crystal, boîte de nuit de la capitale. Ils sont rentrés au petit matin. Les joueurs ont été trahis par des photos diffusées sur Facebook. Ils ont dû s’en expliquer devant le staff et le coach, Erick Mombaerts, qui a décidé de ne pas les sanctionner, d’après le quotidien sportif.

« Erreur professionnelle »

Rappelons que les Bleuets ont été éliminés, ce mardi soir, lors des barrages de l’Euro moins de 21 ans. Après l’avoir emporté à domicile contre la Norvège au Havre, vendredi soir (1-0), ils ont sombré, mardi soir, à Drammen (3-5).

Après cette élimination, Yann M’Vila avait analysé la défaite des siens dans des termes durs, parlant d’une « erreur professionnelle ». « On était prévenus, le coach nous a prévenus, on a joué aux cons : on n’a pas été attentifs, c’est impardonnable de prendre trois buts comme ça, a-t-il ajouté. On a du talent, mais on manque de rage, d’agressivité pour passer. Pourtant, on sait que techniquement on est meilleurs, et le synthétique nous avantageait.

Lire la suite dans le mensuel de Rennes

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*