La discothèque de Ronaldo fermée par la justice

C.Ronaldo semble être plus doué balle au pied qu'en affaires. Photo: © afp

Trois semaines après l’ouverture du « Seven », la discothèque lancée par Cristiano Ronaldo au Portugal, le tribunal administratif de Loulé, en Algarve, a ordonné sa fermeture.

La boîte de nuit avait déjà fait jaser avant même qu’elle n’ouvre ses portes. Liberto Mealha, le président de l’association des discothèques du sud de l’Algarve, dénonçait une « concurrence déloyale » et un « projet pirate avec des licences provisoires et illégales. »

Il a visiblement été entendu. Le beau-frère du joueur du Real Madrid, José Pereira -qui est aussi le véritable propriétaire des lieux-, ne possède pas la licence adéquate. Selon la loi, il peut organiser une soirée par week-end mais pas tous les jours, comme ce fut le cas pendant les trois semaines où la boîte a été en activité.

Lire la suite dans 7 sur 7

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*