Scandale Ryan Giggs : Natasha, la femme de son frère, aurait avorté de lui !

Ryan Giggs et sa femme Stacey Cooke | Crédit photo : purepeople.com

La légende du football gallois Ryan Giggs, 37 ans, qui a remporté une nouvelle fois la Premier League avec le club de sa vie Manchester United, roucoulait avec sa femme Stacey Cooke, sa compagne de longue date avec qui il a eu deux enfants – Liberty Beau (né 2003) et Zachary Joseph (né en 2006).

Mais il y a quelques semaines, le nom du champion a été « balancé » à la presse – via des sites internet – pour une aventure extra-conjugale avec la bimbo britannique Imogen Thomas, ex-petite amie de Cristiano Ronaldo, ancienne participante de Big Brother et ancienne Miss Pays de Galles. Grosse tromperie dévoilée dans les tabloïds anglais, les pires au monde.

Mais cette révélation allait en appeler d’autres ! En effet, jalouse qu’il ait donc aussi couché avec Imogen Thomas, une autre maîtresse de Ryan, Natasha (qui n’est autre que la femme de Rhodri Giggs, le frère de Ryan) a confié qu’elle avait une relation avec lui depuis huit ans !

En effet, comme nous vous l’annoncions la semaine dernière, c’est la « romance » dévoilée avec Imogen Thomas qui aurait motivé Natasha, belle-soeur de Ryan, à raconter à son tour la sienne : « Quand j’ai appris qu’il avait également fauté avec Imogen, ça m’a réellement blessée. » Ben oui, il faut la comprendre la Natasha, elle passe pour la « maîtresse trompée » ! Quelle horreur ! Alors, elle a la haine, la Natasha : « Je sais que ça va paraître étrange, mais dans cette histoire, il n’a pas que trompé Stacey, il m’a trompée moi aussi. Même si pour lui, notre relation n’était que sexuelle… »

Premières victimes de ces déclarations : Stacey Cooke (la vraie femme de Ryan Giggs) et Rhodri Giggs évidemment, qui a quand même appris que son champion de frère le cocufiait avec sa femme. Il a ainsi confié qu’il se « sentait très mal, trahi, dans une très mauvaise passe… » On ne peut qu’imaginer…

Lire la suite sur Purepeople.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*