Affaire Le Marchand – Thuram : « Des violences ont bien eu lieu, devant les enfants »

Crédit photo : BestImage

Karine Le Marchand a décidé d’attaquer en justice son ancien compagnon Lilian Thuram pour diffamation suite à ses déclarations sur le plateau du Grand Journal, le 17 octobre.

Par un communiqué officiel, l’avocat de Karine Le Marchand, Me Jean Ennochi, donne plus de détails concernant la plainte de sa cliente. Affaire pourtant bel et bien privée, la rupture de Karine Le Marchand et Lilian Thuram n’a pas fini de faire couler de l’encre…

« Cette action fait suite aux propos tenus par M. Thuram il y a quelques jours sur le plateau du Grand Journal « , a ainsi précisé à l’AFP l’avocat de Mme Le Marchand, ce mardi 22 octobre. Ajoutant : « Karine Le Marchand considère que les propos tenus 6 semaines après les faits sont vulgaires, mensongers et dégradants, et portent atteinte à son honneur et à sa considération. »

Alors que Karine Le Marchand assurait ne pas vouloir évoquer cette affaire pour « protéger ses enfants« , lors d’un entretien téléphonique avec Thomas Hugues, l’animatrice de L’Amour est dans le pré a décidé pourtant de s’exprimer, par personne interposée.

« Karine Le Marchand est profondément blessée et scandalisée par la teneur des propos tenus par Lilian Thuram lors de l’émission Le Grand Journal« , peut-on lire dans le communiqué.

Interviewé par Antoine de Caunes, l’ancien footballeur revenait sur cette rupture si médiatique pour la première fois et révélait au grand jour un SMS de menace signé Karine Le Marchand : « Si tu veux la guerre, Lilian, tu vas l’avoir et au-delà de ce que tu imagines. »

Un acte qui a choqué notamment Laurence Pieau, rédactrice en chef de Closer, qui, invitée sur le plateau de Touche pas à mon poste le 21 octobre, a réitéré ses critiques après s’être montrée très remontée sur Twitter : « Incroyable ce SMS montré par Thuram à un de Caunes si soucieux d ordinaire de protéger la vie privée. »

Karine Le Marchand réaffirme, à travers son communiqué, « avec la plus grande fermeté, la réalité des violences volontaires qui ont justifié son dépôt de plainte le 3 septembre dernier, violences qui ont d’ailleurs eu lieu devant les enfants » – Alya, fille de Karine Le Marchand âgée de 10 ans, et Marcus et Khephren, fils de Lilian Thuram respectivement âgés de 15 et 12 ans.

L’animatrice phare de M6 explique, par le biais de son avocat, qu’elle a été soumise à des examens médicaux judiciaires obligatoires, réalisés par les services médico-judiciaires de l’Hôtel-Dieu. Il est précisé que les résultats de ces examens démontrent la réalité des violences ayant justifié une incapacité temporaire totale de travail, en raison de « la douleur provoquée par pression au niveau du 4ème trou de conjugaison droit cervical …

Lire la suite sur Pure People

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*